lg2 en mode sauvetage pour l’industrie musicale

le 7 mai 2014


LG2 vient en aide aux Productions de l'onde et Bori avec une campagne de financement pour régler une perte de 375 000$ pour les artistes, artisans et entreprises dans la dernière année. Un déficit qui est survenu à la suite du changement de direction pour la compagnie.

De 1994 à 2013, Bori a mené le bateau de sorte que plusieurs artistes en marge de l’industrie musicale pouvaient compter sur son appui et son aide financière. Malheureusement, à l’aube de la 20e année, Bori cède le navire à une nouvelle direction qui n’est pas en mesure de faire prospérer la maison de disques comme il se doit. Résultat? 375 000$ de déficit après quatre mois, 45 artistes, 54 artisans et 25 entreprises qui se voient floués par ce nouveau virage.

«Il y avait des employés et des artistes qui étaient impayés. La compagnie est passée d’une santé financière respectable à une santé financière complètement déficitaire. Voyant ça, Bori, alors qu’il n’avait plus l’obligation de revenir, a remarqué ces problèmes financiers et a décidé de reprendre le contrôle des Productions de l’onde. Il veut rembourser toutes les personnes qui se sont retrouvées en déficit par cette nouvelle gestion», explique Simon Bédard, planificateur stratégique chez **LG2. «Nous, notre rôle est de tout simplement venir l’aider dans sa démarche. Notre façon de l’appuyer est vraiment de l’outiller en terme de communication, ce pourquoi nous lui avons créé le site web www.embarqueavecbori.com et avons mis de l’affichage au Centre-Ville».

Cette nouvelle campagne se veut plutôt à titre de levée de fonds et c’est sur ce même site web qu’il y a possibilité de faire un don et de contribuer à réduire ce déficit pour les Productions de l’onde. Vous pourrez d'ailleurs entendre la voix de Bori vous expliquant tout le contexte et les motifs entourant la création d'une telle compagnie de disques.

À lire maintenant

Les enfants cutes des pubs du Lait de Noël sont de retour
Epica Awards 2022: plusieurs agences d'ici parmi les finalistes
Un trophée de plus ou de moins: pourquoi continuer de s’inscrire aux concours?
Préma-Québec et LG2 lancent un livre de 1,8 livre pour sensibiliser à la prématurité
Au volant, sortons de nos pensées
Bye Bye de la pub: une célébration de la création
Aliments du Québec s’attaque à de fausses croyances