La gent masculine se joint à la campagne Osez le donner de Rouge fm

le 17 avril 2014


Dès le 24 avril prochain, le 107,3 Rouge fm ravivera la campagne «Osez le donner» en collaboration avec DeSerres, et qui, exceptionnellement, proposera une cohorte entièrement composée d'hommes! Pour une septième année, la station soutient la cause du cancer du sein grâce à la participation de Joël Legendre, Richard Turcotte, Benoît Gagnon, Frédéric Charpentier, Étienne Boulay, Hugo Lapointe et Matt Laurent.

«Même si le cancer du sein touche les femmes de très près, les conjoints, les frères et les pères sont là pour offrir de l’assistance, du support et du réconfort, a commenté Brigitte Simard, directrice contenu 107,3 Rouge fm. Les hommes aussi sont touchés lorsque tombe le diagnostic et que commence le combat contre la maladie. D’ailleurs, nos sept ambassadeurs ont tous une raison personnelle de soutenir la cause du cancer du sein.»

La station changera même de nom le temps d'un weekend (26 et 27 avril prochains), devenant Rose fm pour l'occasion. Les femmes seront invitées à déposer leurs soutiens-gorge dans les magasins DeSerres partout au Québec. Pour chaque soutien-gorge recueilli, DeSerres remettra 1$ à la Fondation du cancer du sein du Québec, jusqu’à concurrence de 150 000$. Pendant ce week-end, DeSerres remettra aussi 3% des ventes de ses magasins à travers le Québec à la Fondation du cancer du sein du Québec. Les femmes ont jusqu’au 18 mai pour oser le donner.


Ce n'est pas bête de visiter le Parc Safari

À lire maintenant

L’Étoile montante du jour: Nadine El-Whidi (Cossette)
Lancement du 10e concours Les Vivats
Revivre devient Relief
Mathieu Baron dans les campagnes d'Ameublements Tanguay
Une programmation 2021-2022 axée sur la continuité pour Radio-Canada
Diane Santerne devient directrice générale de Sopexa Canada
Dentsu Media célèbre ses représentants des ventes médias
Giguez sans retenue avec Vidéotron et COLAB Studio
Trace ta route avec Can-Am sur route, Touché! et Radio-Canada
Bloom accueille Neil Persaud
Tero fait confiance à Larouche
CADRE21: Le futur de l’éducation