Une firme française au Québec grâce à Bleublancrouge

le 16 avril 2014


Afin d’entreprendre son développement québécois et nord-américain, la firme française Soon Soon Soon, spécialisée dans la veille d’innovations et de tendances, s'installe dans les bureaux de Bleublancrouge suite à la signature d'une entente de partenariat avec l'agence.

«Nous avons été séduits par l’approche crowdsourcing, flexible et efficace de Soon Soon Soon. L’utilisation optimale de ce nouvel outil permettra à l’agence de bonifier à la fois son offre d’idées et de contenu, tout en se maintenant à l’affût des tendances et des innovations. Avec L’Institut, cet ajout vient compléter le portfolio de services de l’agence, dans le but de se différencier de la concurrence avec une offre stratégique forte», affirme Bernard Asselin, président et chef des opérations chez Bleublancrouge.

Soon Soon Soon est à la fois un magazine, un site web, une communauté et un laboratoire qui étudie l’évolution des modes de vie et des tendances, et dont la continuité est assurée par une équipe d'environ 800 collaborateurs situés aux quatre coins du monde.

«Depuis ses débuts, Soon Soon Soon fédère une communauté de passionnés et d’experts pour favoriser l’innovation en anticipant les changements. L’alliance avec Bleublancrouge nous permettra d’étendre notre réseau nord-américain et de toucher de nouveaux clients», commentent Alexis Botaya et Ganael Bascoul, cofondateurs de Soon Soon Soon.


Un moment Wallaroo, c'est sacré

À lire maintenant

Gala Prix Femmes d'affaires du Québec: Célébrer l'excellence au féminin
Entourage célèbre ses 15 ans avec une nouvelle image de marque
Rablab accueille quatre nouveaux talents
En route vers l’ouest avec GURU
Pratico Édition lance une nouvelle division
L’industrie du propane se réintroduit avec une nouvelle image
Cannabis Intelligent, l'heure juste sur le cannabis
Un livre de culture bienveillante à votre portée!
Léger, R3 Marketing et Dialog Insight présentent la 5e édition de l’étude LoyauT
L'agence CO-OP devient LABOUR
Dans l’œil de Suzy Truong (Rethink)
Ti-Mé rappelle qu'il faut réduire sa consommation pour mieux recycler