Le web, meilleur allié des magazines imprimés?

le 16 avril 2014


Le Print Measurement Bureau (PMB) dévoilait hier ses plus récents chiffres en ce qui à trait au lectorat des principaux magazines au Canada. 101 titres ont été mesurés, dont 38 publiés en français. Et les résultats sont sans équivoque: les magazines peuvent désormais compter sur le web pour accroître leur portée d'environ 39%.

Il s'agit d'une hausse de 14% par rapport aux résultats de 2010.

Autre fait intéressant à noter: depuis 2010, le lectorat des titres francophones demeure stable. Les magazines imprimés continuent d'atteindre près d'un demi million de lecteurs au pays, soit 470 000 personnes, pour une durée d'en moyenne 51 minutes. Les magazines francophones les plus lus sont Coup de pouce, qu'est-ce qui mijote et Touring.


Acronyme: un nouveau cabinet-conseil en stratégie d’affaires

À lire maintenant

Personnalité de la semaine: Mélanie Thivierge (La Presse)
Votre cinéma s’ennuie sans vous
De nouveaux talents rejoignent Adviso
Hate Supermarket: acheter des messages haineux pour faire une différence
Un nouveau concept pour les restaurants Benny&Co
Réverbère imagine un programme pour les entreprises québécoises
Campagne adidas: changer des vies par le pouvoir du sport
Acronyme: un nouveau cabinet-conseil en stratégie d’affaires
L'Institut de la crédibilité et Réputation & cie lancent un service sur demande
L’agence Frank accompagnera Fruit d’Or dans sa stratégie numérique
Le Virage Vert de Boite Pac
Arobas Web + numérique dévoile son nouveau positionnement