Un sondage démontre l'augmentation de l'importance du rôle des médias sociaux dans les relations d'affaires

le 21 janvier 2014


Un nouveau sondage international, réalisé par le Cabinet de relations publiques NATIONAL et le réseau des firmes-conseils en communication stratégique et financière AMO, démontre que la majorité (56%) des investisseurs institutionnels à travers le monde accordent une importance grandissante aux médias sociaux en matière de relations avec les investisseurs.

Plus du tiers (37%) des participants affirment que les médias sociaux, y compris les blogs et forums d'investissement, sont une innovation qui est la bienvenue, permettant la diffusion de nouvelles de manière plus directe et plus rapide. Et 33% ont également indiqué qu'ils considèrent que ces sites sont utiles pour avoir des indications à l’avance, surtout lors de situations exceptionnelles comme les offres publiques d'achat ou les courses aux procurations.

«Le sondage AMO montre que les professionnels des relations avec les investisseurs devraient évaluer les façons de faire appel aux médias sociaux ou comment développer davantage leurs capacités à cet égard pour atteindre les investisseurs institutionnels. Aujourd'hui, les investisseurs sont sceptiques quant à la valeur de l'information transmise à l'aide de ces outils, mais il reconnaissent largement que ceux-ci deviendront de plus en plus importants, a déclaré Jean-Sébastien Lamoureux, directeur et leader du groupe de la Communication financière de NATIONAL à Montréal. On ne doit pas considérer que les médias sociaux sont intimidants, demandent trop de temps ou posent des risques de violation des règles en valeurs mobilières. Ils devraient être vus comme un prolongement d’un programme de RI, qui répond déjà aux demandes de renseignements et qui peut permettre d'engager des discussions avec ses investisseurs.»

Interrogés sur les sites qu’ils visitent le plus souvent à des fins professionnelles, les répondants ont indiqué : les forums d'investissement (39% souvent ou très souvent), puis LinkedIn (34%) et les blogs d’investissement et de services financiers (32%). Seulement 22% ont dit avoir consulté Twitter souvent ou très souvent à des fins professionnelles, contre 10% pour Facebook.

Une nette majorité des investisseurs institutionnels consultés considère toujours les agences de fil de presse comme leur principale source d'information pour les investisseurs, consultées très souvent par 76% d’entre eux. Les investisseurs qui ont été interrogés classent systématiquement les agences de fil de presse parmi les plus fiables comparativement aux autres sources d'informations comme les journaux, la radio et la télévision ou les médias sociaux. Quatre-vingt-sept pour cent ont déclaré que les fils de presse étaient toujours ou habituellement fiables, contre seulement 17% pour les sites de médias sociaux.

«Nous savons que de nombreux professionnels des RI au Canada utilisent déjà un large éventail d'outils offerts par les médias sociaux pour atteindre les investisseurs. Ceux qui ne le font pas devraient voir les résultats du sondage d’AMO comme une invitation à agir», a conclu Jean-Sébastien Lamoureux.


BCI Marine choisit NATA PR à titre d’agence officielle de relations publiques

À lire maintenant

BCI Marine choisit NATA PR à titre d’agence officielle de relations publiques
Trois nouvelles embauches chez Orkestra
Hootsuite acquiert Heyday, le leader de l’IA conversationnelle pour 60 millions
L’agence Minimal et Bloc Shop visent le top
Du nouveau dans votre assiette avec le Veau du Québec
Madonna offre une visibilité à l’entreprise québécoise Custom Airstream
Top 10 des campagnes du mois de juillet
CASACOM fait briller le Collège de Montréal
Personnalité de la semaine: Jean-François Dumais (Sid Lee)
La Clique des comm lance un projet pilote pour les OBNL
DRAKKAR sous les projecteurs
Ti-Mé, porte-parole de RECYC-QUÉBEC, à la rescousse du recyclage!