Minimal revampe le site web de Vacances TMR

le 21 novembre 2013


Vacances TMR a récemment dévoilé son tout nouveau site web, une création de l'agence Minimal. Complètement redessiné, autant au niveau des fonctionnalités que du design, le site propose dorénavant un look épuré, coloré et met davantage l'accent sur des photos qui feront sans doute rêver les voyageurs.

«Nous cherchions à moderniser notre site web, à le rendre simple et évocateur de l’offre que nous proposons à nos clients tout en gardant toute sa convivialité. Entourée de toute l’équipe et d’une firme externe hors paire, nous avons, je crois, réussi un rendu convainquant», explique Louise Fecteau, vice-présidente, ventes et marketing chez Vacances TMR.

Minimal a opté pour une approche imagée et qui présente aux internautes une véritable mosaïque des différents produits offerts par le voyagiste, se distinguant ainsi des compétiteurs. Parmi les autres nouveautés, on note tout d'abord un moteur de recherche plus discret, ainsi que l'ajout d'un deuxième moteur destiné exclusivement aux chasseurs d'aubaines. Les internautes ont désormais la possibilité de personnaliser la page d'accueil selon la thématique de leur choix, en plus de pouvoir consulter le site sur plateforme mobile.

«Le design en appelle au rêve et outille l’utilisateur en lui offrant un accompagnement optimal», soutient Pierre-Emmanuel Messier, directeur de création de Minimal.

Plusieurs changements ont également été apportés au niveau des destinations. En effet, il est maintenant possible de consulter la météo en temps réel pour chacune des destinations, de comparer les différents hôtels d'une région donnée et d'avoir un aperçu via une carte géographique, par exemple.

%%%638a25cfc1ab7%%%

À lire maintenant

Voyou modernise le site web de la Corporation des thanatologues du Québec
Top 10 des campagnes du mois d'août
Devenez des as du tri à la Ville de Lévis avec Minimal
Plusieurs agences se démarquent aux Grands Prix du Design
Minimal signe la transformation numérique d’Elevent
Découvrez l’impact positif des micro-contenus