Rimmel London Canada et Defacto dévoilent une campagne... effrayante!

le 30 octobre 2013


Afin de souligner l'arrivée en magasin de ses nouvelles laques à lèvres, Apocalips, Rimmel London Canada a confié à l'agence montréalaise Defacto le mandat de créer une expérience en ligne interactive pour le moins... angoissante!

S'inspirant de l'Halloween bientôt à nos portes, Defacto a réalisé un concours via le microsite apocalipswow.com et l'application personnalisée Facebook Connect. Les participantes doivent visionner une vidéo dans laquelle elles doivent éviter d'être capturées, et ensuite prendre les bonnes décisions afin de retrouver leurs amies et courir la chance de gagner un voyage au Royaume-Uni et 5000$ d'argent de poche.

«Pour nous, il était évident que pour augmenter la notoriété du produit dans un environnement très compétitif, il nous fallait frapper fort et marquer l’esprit de notre audience. Avec la tendance actuelle de gamification et la popularité de la marque, nous savions que le concept de vidéo interactive serait un succès», explique François Bellavance, Président chez Defacto.

Un partenariat avec Virgin Mobile augmentera aussi la portée du programme auprès du public-cible par l’intermédiaire d’une campagne courriel et l’envoi massif de messages texte. Enfin, un coupon rabais imprimable est disponible via le microsite pour encourager les visites en magasin et inciter l’achat.


Des publicités antiracistes créent un malaise

À lire maintenant

L’Institut canadien d’implantologie et Alvéole Dentaire font confiance à Virus Média
Faites de l’air avec MOOVAIR
Crescita choisit Bloom
NEXTMOOV signe la nouvelle campagne de Finalta Capital
Tout à gagner au Tournoi de babyfoot interagences du bec
Retrouvez votre monde avec Lobe
Étoile montante du jour: Charlène Blanchette (Circonflex)
Femmes inspirantes: Jessica Beauplat
Femmes inspirantes: Tamy Emma Pepin (Un peu plus loin)
Personnalité de la semaine: Marie-Claude Bourque (Brouillard)
Les jeux de lettres, pas toujours une partie de plaisir
Fais partie de la gang de Nic Laloux cet été