Des témoignages du «vrai monde» pour le «vrai» boeuf d'A&W

le 30 septembre 2013


La chaîne de restauration rapide A&W Canada a amorcé un important virage au niveau de son menu. En effet, les hamburgers servis dans les restaurants ne contiendront désormais que du bœuf élevé sans stéroïdes ou hormones ajoutés, sans aucun agent de conservation ou additif. A&W est la première chaîne de restaurants de burgers au pays à effectuer ce changement. Pour soutenir cette initiative, l'agence Rethink Canada a réalisé une campagne publicitaire d'envergure, dont le thème principal est le «vrai monde».

En effet, l'offensive, créée spécialement pour le marché québécois, propose de réels témoignages de consommateurs goûtant à un burger A&W 100% boeuf pour la première fois. L’offensive de la chaîne de restaurants emblématiques de burgers apparaîtra aussi dans les médias imprimés et sur le web. Des envois postaux sont aussi prévus.

On note également la présence d'un nouveau microsite dédié, meilleurboeufaw.ca, où les internautes ont accès à une mine de renseignements sur la provenance du bœuf, ainsi qu’à des vidéos présentant les témoignages d’éleveurs auprès de qui A&W s’approvisionne.

Les relations publiques entourant la campagne publicitaire ont été effectuées au Québec par Massy Forget Langlois relations publiques, et au Canada, par Hoggan and Associates.

Crédits:

Clients: Susan Senecal et Stéphan Bisson - A&W Canada
Agence: Rethink Canada
Création: Nicolas Quintal et Karine Doucet
Maison de production: La Cavalerie
Réalisateur: Guillaume de Fontenay
Productrice: Émilie Heckmann
Productrice d'agence: José Tétrault
Relations publiques Agence-Québec: Massy Forget Langlois relations publiques
Relations publiques Agence-Canada: Hoggan & Associates
Superviseure relations publiques: Mylène Forget
Conseillère relations publiques: Valérie Ladouceur

À lire maintenant

À l'Halloween, portons le vrai costume d'infirmière
Une campagne pour le bec signée par les finissant·es du Collège LaSalle
Trouvez l'écureuil en vous avec BMO
Faire et non dire: la force vive de Rethink
Le français à l’honneur
Unibroue souffle ses 30 ans