Le 13e concours Prix Femmes d’affaires du Québec annonce ses finalistes

le 27 août 2013


Le concours Prix Femmes d’affaires du Québec 2013 a reconnu 27 finalistes depuis sa création par le Réseau des Femmes d’affaires du Québec en 2001. Ces femmes d’affaires qui se distinguent, influencent et rassemblent au cours d’une carrière des réalisations éloquentes, une créativité communicative, un leadership, une détermination et un engagement généreux. On note la présence de plusieurs femmes issues du milieu des communications québécois parmi les finalistes, notamment: Céline Charron de Illico Hodes Nathalie Lacoste d'Équation Humaine Nathalies Boies de Walkiri Marketing

Le concours Prix Femmes d’affaires du Québec 2013 a reconnu 27 finalistes depuis sa création par le Réseau des Femmes d’affaires du Québec en 2001. Ces femmes d’affaires qui se distinguent, influencent et rassemblent au cours d’une carrière des réalisations éloquentes, une créativité communicative, un leadership, une détermination et un engagement généreux.

On note la présence de plusieurs femmes issues du milieu des communications québécois parmi les finalistes, notamment:

  • Céline Charron de Illico Hodes
  • Nathalie Lacoste d'Équation Humaine
  • Nathalies Boies de Walkiri Marketing

Le gala de remise de prix aura lieu le 30 octobre prochain au Hilton Bonaventure. Pour plus d'information concernant le gala ou pour se procurer des billets, cliquez ici.


Dévoilement des lauréates Prix Femmes d’affaires du Québec

À lire maintenant

McDonald’s s’inspire de la culture du «sneaker»
La Presse lance DADA, un nouveau mensuel numérique
Une édition numérique le dimanche pour les quotidiens de Groupe Capitales Médias
Lancement du groupe Facebook Grenier aux nouvelles
Hunt’s® Canada dévoile son riche héritage agricole avec une nouvelle gamme
Marc-Antoine Perron nommé CCO chez Outgo
La loyauté envers une marque, un concept désuet?
Kangalou confie sa stratégie d’optimisation SEO à My Little Big Web
La Maison W signe l’identité du festival Santa Teresa
Glutenberg : sans gluten et sans complexe
Un pionnier de la baguette française fait peau neuve
L’économie de seconde main : la contribution des Québécois diminue