Rouillier nommée partenaire présentateur du Gala de la relève en communication

le 24 janvier 2023


L’animatrice du 27e Gala de la relève en communication, Catherine Peach, les codirectrices de l'événement, Florence Paré et Florence St-Pierre confirment leur collaboration avec Rouillier en tant que partenaire présentateur. Ayant eu un réel coup de cœur pour l’agence bien implantée à Québec, c’est Manon Rouillier qui agira également à titre de présidente d’honneur de cette présentation 2023. 

Rouillier: un partenaire majeur
Le Gala de la relève en communication ne pourrait voir le jour sans l’appui de ses précieux partenaires, c’est pourquoi les codirectrices de cette 27e présentation se réjouissent de leur collaboration avec Rouillier. Fondée en 2009 par Manon Rouillier, Rouillier offre des stratégies de marketing traditionnelles et numériques qui englobent également les communications et qui se spécialisent dans les industries minières et manufacturières. 

«Étant une agence en pleine expansion renommée dans le domaine des communications à Québec et très engagée auprès de la relève, nous avons tout de suite vu une belle opportunité de collaber avec eux», mentionnent Florence Paré et Florence St-Pierre, codirectrices du Gala.

En plus d’apporter une contribution financière pour faire de cet événement une réussite, Rouillier remettra un stage lors du Gala, et plusieurs professionnel·les de l’agence seront sur place pour aller à la rencontre des étudiant·es. Une journée portes ouvertes aura également lieu chez Rouillier le 27 janvier.   

Manon Rouillier nommée présidente d'honneur
Présidente de Rouillier, Manon Rouillier a étudié à l’université d’Ottawa afin de compléter son baccalauréat en communication dans l’objectif d’une carrière en journalisme. Son parcours l’a néanmoins ramené à ses racines de l’Abitibi-Témiscamingue, d’où elle est native, afin d’offrir des services spécialisés pour l’industrie minière et manufacturière. Créée en 2009, son agence est désormais établie dans la Ville de Québec, mais rayonne partout dans la province. Sa mission première: contribuer à l’évolution réaliste de ses clients et ses employés.

Cette femme d’affaires accomplie s’implique également par son Podcast Minier qui met en lumière les acteur·trices de l’industrie et elle siège à la présidence du conseil d’administration des chapitres de Women in Mining Québec et Abitibi-Témiscamingue. Son côté entrepreneurial, jumelé à son expertise et son dynamisme sont toutes des caractéristiques qui ont charmé les codirectrices du Gala de la relève.

Un Gala 202 qui promet
Pour cette 27e présentation, c’est l’espace Foyer BMO du Diamant, qui a gagné le cœur des codirectrices du Gala de la relève en communication. Les convives seront donc invités le 31 mars à célébrer un Gala à la fois chic et distinctif, dans un endroit au cachet unique, avec ses boiseries d’origine et ses colonnes de fonte, le tout offrant un espace vaste et épuré. Lors de cette soirée qui promet, l’équipe du Gala de la relève en communication recevra plusieurs professionnels du domaine de la communication de la Ville de Québec, ainsi que de multiples étudiants en communication souhaitant se voir attribuer un stage. Comme la tradition le veut, les codirectrices de ce 27e Gala, Florence Paré et Florence St-Pierre, ont l'honneur d’être à nouveau chapeautées par l’équipe de Brouillard Communication.

rouillierFlorence St-Pierre, Manon Rouillier et Florence Paré.

À lire maintenant

L’agence Rouillier redonne au B2B ses lettres de noblesse
Un gros automne chez Brouillard
Format Libre rend hommage à Jean Brouillard
En route vers le Gala de la relève en communication 2023
OKOK se fait remarquer
Essayer Brouillard, c’est l’adopter
Une rentrée animée chez Brouillard