Une campagne audacieuse à saveur de «pasta» pour Publicis Montréal

le 5 mars 2013


«Pasta», le mot qui a tant fait jaser ces derniers temps! En guise de pied de nez à cette polémique et en réponse aux allégations de non-respect de la Charte de la langue française émise par l'Office québécois de la langue française (OQLF) envers le restaurant Buonanotte, Publicis Montréal exprime sa position sur le sujet à travers une campagne opportuniste.

Celle-ci reprend le mot «pasta» inscrit en blanc sur un fond noir, avec la définition française du mot «pâte», tirée du dictionnaire. L'offensive médiatique débute cette semaine dans les journaux et en affichage extérieur.

«C'est un dérapage spectaculaire causé par quelques inspecteurs de l'OQLF qui discréditent les amoureux de la langue française», souligne Nicolas Massey, vice-président et directeur de la création chez Publicis Montréal.

Pour connaître les crédits de cette campagne, lisez le bulletin Grenier aux nouvelles du 11 mars 2013.

À lire maintenant

Top 10 des campagnes du mois de novembre
Publicis Montréal rend hommage aux 40 ans de Mira
Cogeco dévoile un nouveau visage
Aidez les jeunes à déjouer l’itinérance
Une introduction à la planification stratégique dans un déjeuner stratégique de l'AMQ
Une campagne pour le bec signée par les finissant·es du Collège LaSalle
Trouvez l'écureuil en vous avec BMO