Une campagne audacieuse à saveur de «pasta» pour Publicis Montréal

le 5 mars 2013


«Pasta», le mot qui a tant fait jaser ces derniers temps! En guise de pied de nez à cette polémique et en réponse aux allégations de non-respect de la Charte de la langue française émise par l'Office québécois de la langue française (OQLF) envers le restaurant Buonanotte, Publicis Montréal exprime sa position sur le sujet à travers une campagne opportuniste.

Celle-ci reprend le mot «pasta» inscrit en blanc sur un fond noir, avec la définition française du mot «pâte», tirée du dictionnaire. L'offensive médiatique débute cette semaine dans les journaux et en affichage extérieur.

«C'est un dérapage spectaculaire causé par quelques inspecteurs de l'OQLF qui discréditent les amoureux de la langue française», souligne Nicolas Massey, vice-président et directeur de la création chez Publicis Montréal.

Pour connaître les crédits de cette campagne, lisez le bulletin Grenier aux nouvelles du 11 mars 2013.


P.K. Subban et Francisco Randez font bouger le monde avec CLIF®

À lire maintenant

Cook it devient le partenaire officiel de la 15e édition d’Occupation Double
Cyril Pfeffer et Meghann Dutilloy rejoignent Hula Hoop Montréal
L'agence Anna Goodson accueille Character Pérez
Desjardins soutient l’autonomie financière des jeunes
OVA – Le futur à portée de main
L’Étoile montante du jour: Lucie Nguyen (URBANIA)
Les Talents M: Et si on changeait le monde une rencontre à la fois ?
BROUILLARD ne chôme pas
Wazo lève 7,5 millions $ en financement d'amorçage
Kryzalid signe le site web de l’Association des architectes paysagistes du Québec
Bleu Jeans Bleu lance une chanson pour Bud Light
Facebook et YouTube en tête des sources de consommation d’actualités