Une campagne audacieuse à saveur de «pasta» pour Publicis Montréal

le 5 mars 2013


«Pasta», le mot qui a tant fait jaser ces derniers temps! En guise de pied de nez à cette polémique et en réponse aux allégations de non-respect de la Charte de la langue française émise par l'Office québécois de la langue française (OQLF) envers le restaurant Buonanotte, Publicis Montréal exprime sa position sur le sujet à travers une campagne opportuniste.

Celle-ci reprend le mot «pasta» inscrit en blanc sur un fond noir, avec la définition française du mot «pâte», tirée du dictionnaire. L'offensive médiatique débute cette semaine dans les journaux et en affichage extérieur.

«C'est un dérapage spectaculaire causé par quelques inspecteurs de l'OQLF qui discréditent les amoureux de la langue française», souligne Nicolas Massey, vice-président et directeur de la création chez Publicis Montréal.

Pour connaître les crédits de cette campagne, lisez le bulletin Grenier aux nouvelles du 11 mars 2013.


Le concours Idéa lance sa deuxième édition

À lire maintenant

Labelium Americas renforce son équipe de direction à Toronto
La Ligne Aide Abus Aînés choisit PF communications
Le Mouvement #SoisGentlemen célèbre bonnes manières et courtoisie
Cogeco Média et Arsenal Media concluent une entente
M-A L’Allier Relations Publiques se voit confier un projet numérique
Andrew Mulé devient président-directeur général de Métro Média
L’agence Clark Influence obtient la certification «Great Place To Work»
Iris Setlakwe fait confiance à NATA PR
EPICO débarque chez vous avec Havas
Quatre entreprises d’ici choisissent l’agence Commères
GLO mandaté par le Cégep Limoilou
Marie-Bénédict Jacquemin nommée directrice de création chez QuatreCentQuatre