#campari_qc fait les choses autrement

le 4 mars 2013


Pixel & Cie est derrière la stratégie de communication qui a menée au lancement de #campari_qc, un nouveau projet de 135 condos au cœur du Plateau Ste-Foy. Dans un premier temps, le mandat consistait à capter l’imaginaire de la clientèle visée en créant une marque nominale et un branding qui sortent des sentiers battus et qui reflètent un style et une philosophie de vie. La stratégie déployée par l’agence a été soutenue par une campagne teaser sur les réseaux sociaux, laquelle a été alimentée graduellement et ce, notamment grâce à un compte à rebours qui entretenait le suspense. À son apogée, la campagne a rejoint plus de 180 000 de curieux de la région de Québec. Le point culminant de celle-ci a sans contredit été la soirée de dévoilement V.I.P. où personnalités, investisseurs, médias et fans de la campagne se sont réunis.

Les efforts publicitaires de soutien commenceront dès la semaine prochaine sur une variété de plateformes traditionnelles et web. Le site web est en ligne depuis la soirée de dévoilement.

«#campari_qc est un projet immobilier de condos urbains sur la Route de l’Église, à Ste-Foy, qui vise une clientèle jeune et mobile, qui est culturellement et urbainement active. Mais au lieu de simplement vendre du pied carré comme la majorité des promoteurs, Pixel & Cie nous a proposé une stratégie qui jumelait le style de vie et attitude de la clientèle urbaine d’aujourd’hui, à des espaces qui rejoignent leurs valeurs et leurs attentes», exprime Réal Breton, président d’Arizona Capital, l’un des partenaires majeurs de ce projet de 36 millions.

«En jouant sur l’intelligence des gens, leur sens du jeu, de la découverte et du voyeurisme sympathique qu’offrent les réseaux sociaux, nous avons créé un buzz autour du nom, lui aussi évocateur d’un style de vie un petit peu à côté du traditionnel et du prévisible. La campagne teaser a joué sur l’aspect intriguant évoqué par le nom, ainsi que sa graphie unique avec son hashtag. Onze messages ambigus ont été semés par des influenceurs pour générer une confusion contrôlée. On voulait que les gens se demandent et discutent entre eux à savoir s’il s’agissait d’un sujet de l’heure sur Twitter ou Instagram, ou d’autre chose», ajoute pour sa part Pier Lalonde, de Pixel & Cie.

«La réussite de cette campagne est due à l’expertise et au dévouement de chacun des membres de l’équipe que nous avons réunis autour de la même table, et qui ont fait une chaîne sans faille dans un temps record», conclut-il.

Pour connaître les crédits de cette campagne, lisez le bulletin Grenier aux nouvelles du 11 mars 2013.


Des publicités antiracistes créent un malaise

À lire maintenant

Rester pertinent à travers le marketing de contenu dans un déjeuner stratégique de l'AMQ
Aire commune en met plein la vue cet été
La Banque Scotia accueille Annie Karasseferian
Behaviour Interactif parmi les sociétés les mieux gérées au Canada
Personnalité de la semaine: Marie-Claude Bourque (Brouillard)
CY-clic et MixoWeb offrent une formation virtuelle conjointe
Femmes inspirantes: Tamy Emma Pepin (Un peu plus loin)
Femmes inspirantes: Andréanne Marquis (Womance)
Connexion, le salon de la transformation numérique, de retour en présentiel
Prenez place au sein du Cégep de la Gaspésie et des Îles
Une nouvelle campagne et un nouveau site web pour l’Orchestre Métropolitain
FCTMN devient Allia