Alexandre est à votre service

le 30 novembre 2022


alex

Alexandre Simon, conseiller, Grenier Recrutement

  • Ton livre / roman favori ?: Le monde selon Guirec et Monique
  • Un projet dont tu es particulièrement fier?: Mon projet de retourner habiter au Québec 10 ans plus tard. 
  • As-tu un talent caché?: Je peux manger 3 pizzas par jour.
  • Comment tes proches te décriraient-ils en quelques mots?: Joyeux et dynamique

«Ce que j’aime le plus, c’est faire connaissance avec des gens, découvrir des parcours et élargir mon réseau de contacts.» - Alexandre Simon

----

Alexandre Simon n’a pas le métier de recruteur en tête lorsqu’il débute une formation commerciale dans l’industrie. Pas du tout intéressé par ce domaine, il obtient tout de même un diplôme en 2 ans. Il travaille ensuite chez AXA assurance pour terminer son baccalauréat. Alexandre complète également une maîtrise en marketing et communication alors qu’il travaille chez Décathlon à titre de responsable de rayon. Dans ce poste, il gère l’équipe de vente, gère les planifications commerciales, fait de l’événementiel et s’initie au recrutement. «C’était un métier super prenant, mais j’y ai appris le plus de choses.»

En 2020, il quitte la France pour s’établir au Québec. Alexandre devient rapidement vendeur responsable chez Bicycles Quilicot. Il s’attaque à des missions d’intégration web pour le site web de la compagnie. Alexandre fait également de la gestion de communauté, de la mise en ligne d’articles et un peu de rédaction pour le blogue de l’entreprise. L’idée de devenir recruteur lui vient lorsqu'il se fait approcher par Randstad pour ce poste. Il se rapproche du but avant d’être refusé. Déçu, mais déterminé, Alexandre s’informe sur le métier de recruteur auprès d’un ami. Un jour, cet ami lui envoie une offre d’emploi chez Grenier recrutement. Il passe les entrevues et apprend que le choix est entre lui et une autre candidate. Sentant qu’il est à deux doigts de passer à côté de cette opportunité, il envoie une infolettre personnalisée à la direction de Grenier pour les convaincre de le choisir et ça fonctionne! Il fait ses premiers pas chez Grenier recrutement à titre de gestionnaire expérience client avant de devenir recruteur quelques mois plus tard. 

Spécialisé en communication et en marketing, Alexandre parle quotidiennement à des directeur·rices médias, des cadres, des chefs d’équipe et des président·es d’agences. C’est ce qu’il aime le plus de son métier. Il aime les contacts avec les candidat·es et les client·es. «Ce que j’aime par-dessus tout, c’est leur parler en direct au téléphone ou en vidéo pour faire les suivis très rapidement. J’essaie d’être le plus réactif possible.» 

Selon lui, un·e bon·ne recruteur·euse est quelqu’un qui donne des nouvelles aux candidat·es quoiqu’il arrive. C’est quelqu’un qui est tenace et qui va chercher les informations nécessaires pour ensuite assurer la communication de ces informations pour que tout le monde soit content au bout du compte. «Même s’il n’y a pas d’embauche, pour ce qui a trait à la personne candidate, c’est toi qui l’as cherchée, et présentée. C’est toi le responsable de cette personne, alors elle a le droit à une rétroaction qu’elle soit positive ou négative.» 

Plusieurs aspects distinguent Grenier recrutement dans l’industrie d’après Alexandre. «Chez Grenier recrutement, on a une grosse expertise au niveau des agences. On a un réseau qui n’est pas négligeable. On prend des décisions rationnelles. On a une approche humaine. On est tous disponibles pour nos client·es et nos candidat·es. L’équipe n’est jamais surchargée alors on a toujours du temps libre pour les urgences.» Ça fait maintenant un an qu’Alexandre travaille à titre de recruteur, il connaît bien les agences et sait déjà bien cerner les rouages et les besoins d’une agence. 

Pour contacter Alexandre: [email protected]

À lire maintenant

L’art d’être un employeur attractif
Les chasseurs de tête du Grenier ont plusieurs mandats à combler
Edline, l’héroïne du recrutement
Noémie à la chasse (de têtes)
Les recruteur·euses vont au psy… bar!
Artifact: le nouveau réseau social signé par les créateurs d’Instagram