On jase Flèches d’or avec Gilles Vaillancourt de l’AMR

le 13 février 2013


Pour sa 20e édition, le Gala des Flèches d’or 2013, organisé par l’Association du marketing relationnel (AMR), promet d’être riche en histoire. Et cette année, on mise plus que jamais sur la reconnaissance et la promotion de l'excellence et de la créativité en marketing relationnel au Québec et sur la vision globale de la discipline. Le Grenier aux nouvelles s’est entretenu avec Gilles Vaillancourt, directeur général de l’AMR, afin de discuter de la plus-value de participer à ce concours qui bat actuellement son plein.

Grenier aux nouvelles (GAN): À qui s’adresse ce concours?
Gilles Vaillancourt (GV): Ce concours réunit les personnalités clés de l’industrie du marketing relationnel et des communications. On vise particulièrement les agences, lesquelles doivent remplit un formulaire pour leurs clients.

GAN: Comment le Concours Flèches d’or se distingue-t-il des autres concours de l’industrie?
GV: Le Concours Flèches d’or est axé globalement sur le marketing relationnel. On se penche sur l’analyse globale des résultats dans toute l’ampleur du projet. C’est donc basé sur les campagnes en tant que telles, et non simplement sur les médias. Il faut dire qu’autrefois, le marketing relationnel était catégorisé sous deux aspects: le mailing et la téléphonie. Mais aujourd’hui, on le voit plutôt dans sa globalité. Le relationnel, ce n’est pas un média, c’est «global». Voilà le mot à retenir pour ce concours.

GAN: Est-ce que toutes les campagnes sont éligibles au concours?
GV: Absolument! À la seule condition toutefois que la campagne ait été vue au Québec. Ainsi, toutes les entreprises ou agences au Québec, Canada et à l’international peuvent s’inscrire au Concours Flèche d’Or, à condition que la campagne, le projet ou le programme de marketing relationnel qu’elle a réalisé, pour elle-même ou son client, ait été déployé en partie ou en totalité au Québec. Aussi, les campagnes, les projets ou programmes doivent avoir été exécutés entre le 1er septembre 2011 et 31 janvier 2013.

GAN: Comment de pièces sont soumises annuellement au concours?
GV: Ça tourne toujours autour d’une soixantaine de campagnes. Par le passé, on a déjà atteint la barre des 105 campagnes!

GAN: Combien de catégories le concours comporte-t-il?
GV: On parle de neuf catégories, à savoir: Organisme à but non-lucratif; Campagne, projet ou programme de moins de 100 000$; Campagne, projet ou programme entre 100 000$ et 250 000$; Campagne, projet ou programme de plus de 250 000$; Prix de la relève (campagne menée par un ou plusieurs gestionnaires de moins de trente ans); Campagne, projet ou programme de l’année; Personnalité de l’année; Agence de l’année et Entreprise de l’année.

GAN: Comment procède-t-on pour soumettre sa candidature?
GV: D’abord, les agences ont jusqu’au 28 février 2013 pour s’inscrire. Le tarif d’inscription au concours Flèches d’Or 2013, pour une campagne, projet ou programme a été établi à: 195$ pour les membres et 275$ pour les non-membres. Toutes les informations concernant l’inscription se trouvent sur le site web de l’AMR.

GAN: Le mot de la fin? GV: Pour bâtir les attentes vis-à-vis du Gala des Flèches d’or qui aura lieu le 17 avril prochain, nous avons fait appel à l’humoriste et animateur Jean-Marie Corbeil afin de concevoir des capsules vidéos faisant la promotion de l’événement. Le concept de la première capsule s’articule autour des flèches, en guise de clin d’œil au nom du concours et du gala, mais aussi à la St-Valentin qui est à nos portes. Un visionnement vous convaincra!


Lancement de la 33e édition du concours Flèches d'or

À lire maintenant

Total Fabrication fait confiance à BROUILLARD
Conquérir le ventre par les yeux
Labelium Americas renforce son équipe de direction à Toronto
La Ligne Aide Abus Aînés choisit PF communications
Le bec lance le prix bienveillance
Air Canada récompense les amateurs de sports
La STL fait confiance à Tam-Tam\TBWA
L’Étoile montante du jour: Rose-Marie Ménard (Zone franche)
Les professionnels de la génération Z sont les plus susceptibles de se sentir bloqués
HZDS revoit son image et devient ZED Architectes
Regard frais sur la lunetterie : Hula Hoop signe l’identité de French Kiwis
Noir Confetti transmet des émotions