Catherine Pépin

Miroir sur la diversité et l’inclusion

par Catherine Pépin, le 14 novembre 2022


Un sondage Léger a été fait à l’été 2022 auprès des professionnel·les de l’industrie des communications et marketing. De ce sondage sont sorties plusieurs réponses quant à la représentation dans les publicités produites au Québec. On peut constater dans les résultats que la perception des professionnel·les et l’opinion réelle des Québécois·es est différente. Un écart de 10 % sépare les résultats. Qu’est-ce que ça veut dire ? Qu’est-ce qu’il faudrait faire pour que la perception des professionnel·les reflète réellement l’opinion des Québécois·es ? Deux agences se sont distinguées dans leurs actions pour créer un environnement favorisant la diversité et l’inclusion.

On le sait, pour avoir des idées diversifiées, qui rejoignent des réalités différentes à l’image de la société, il faut avoir des personnes représentant ces réalités dans son équipe, des stagiaires aux gestionnaires. Par où commencer ? Si on revient à la base, le dictionnaire Le Robert définit la représentation comme le « Fait de rendre sensible (un objet, une chose abstraite) au moyen d’une image, d’un signe, etc. ; image, signe qui représente ». Plusieurs agences et entreprises de l’industrie ont apporté des changements dans la façon d’attirer de nouveaux talents pour améliorer la représentation. L’agence Cossette a lancé un programme pour engager des stagiaires BIPOC dans ses bureaux de Toronto et Vancouver. 12 semaines de stage rémunéré pour des personnes issues de la communauté noire et des Premières Nations à l’été 2022. Cette initiative aura permis d’engager cinq stagiaires pour le bureau de Toronto et un·e pour le bureau de Vancouver. Offrir l’opportunité à des talents de la relève de pratiquer et d’acquérir des compétences importantes pour évoluer dans l’industrie est une belle porte d’entrée, et surtout un bon pas vers l’avant pour la diversité au sein de l’industrie.

En 2020, l’agence TAXI a lancé de son côté son initiative Black TAXI pour remédier au manque de représentation de la communauté noire au sein du réseau TAXI et du secteur canadien de la publicité. C’est Stephanie Small qui a fondé cette initiative qui a pour mission est d’attirer, embaucher et retenir du personnel issu de la communauté noire en plus de donner des outils qui seront utiles pour réussir chez TAXI et ailleurs. Parce que quand toutes les têtes créatives au sein d’une même équipe se ressemblent, c’est difficile de créer du contenu qui s’adresse à une population qui se démarque par son multiculturalisme.  L’équipe de Black TAXI a rapidement créé des partenariats avec des organismes de la communauté noire en plus de développer un programme de stages. Le résultat ? « Des partenariats clés avec des organismes de la communauté noire et un solide programme de stages établi. Les résultats atteints au cours de l’année sont tout simplement renversants », dit Rafik Belmesk vice-président et à la tête de la stratégie de TAXI.

Une section de l’étude Léger montrait aussi les difficultés des entreprises à développer, à attirer et à garder les talents. De l’autre côté, les employé·es manifestent leurs intentions de changer d’emploi dans le domaine des communications, de changer de domaine complètement ou encore de devenir pigiste ou travailleur autonome. Pour un·e stagiaire, un·e employé ou un·e gestionnaire, avoir l’opportunité de participer à des projets actifs auprès des clients de l’agence, avoir accès à un programme de mentorat structuré et à des expériences culturelles dans le cadre de partenariats avec des organismes communautaires, mais surtout de le faire entouré·e d’une diversité de personnes, peut faire toute la différence dans le développement de la carrière et l’intérêt à rester dans une entreprise. C’est ce que l’initiative Black TAXI permet.

Dans une entrevue accordée au Grenier aux Nouvelles en 2021, Rafik a confié que «en tant que personne BIPOC, ça me rend très fier de voir que l’entreprise est prête à faire des investissements concrets pour pallier le manque de diversité dans l’industrie.» Principe bien simple en théorie, mais long à appliquer en pratique. Pour changer la représentation dans les publicités produites au Québec, il faut diversifier ceux·celles qui travaillent à les créer. Parce que changer les choses et les façons de faire de l’intérieur de l’industrie est la meilleure solution. Pour ça, il faut bien se regarder dans un miroir et se poser les bonnes questions sur notre rôle dans la diversité et l’inclusion dans l’industrie.

Faites-vous partie du changement ?

Pour en savoir plus sur l’initiative Black TAXI, c’est par ici.

diversité

À lire maintenant

Top 10 des campagnes du mois de septembre
Top 10 des campagnes du mois de janvier
Vachon orchestre le vol du siècle
Ras L’Bock et TAXI créent le plus petit podcast au monde
Shop Santé au top du palmarès 2022 de l'étude WOW numérique de Léger
Léger dévoile les résultats de l'étude WOW 2022
Baillat Studio et Cossette signent la première campagne en animation 2D et 3D de McDonald's Canada