Opération Enfant Soleil

Attirer et fidéliser des employés grâce à la philanthropie

par Opération Enfant Soleil, le 16 novembre 2022


La pénurie de main-d’œuvre et la démission silencieuse sont au cœur des préoccupations RH. Tous les employeurs redoublent d’efforts pour attirer des candidats… ou retenir ceux en poste.

Parmi les leviers à explorer pour les employeurs : la philanthropie.

En effet, on observe un intérêt grandissant des candidats pour des entreprises responsables qui font une différence dans leur communauté, qui s’investissent auprès d’une cause.

Pour nous éclairer, Jenny Ouellette, présidente de BonBoss et Valérie Martin, présidente de l’agence Le Bon Plan, répondent à nos questions.

Illustration avec un exemple pratique
En lançant en 2018 la certification Entreprise Enfant Soleil, Opération Enfant Soleil tentait de répondre, entre autres, au besoin des entreprises de se différencier, de mobiliser et fédérer leurs employés. S’impliquer auprès d’une cause est une excellente façon de répondre AUSSI à ces préoccupations. Comment ? Voici quelques pistes de réflexion :

1. Donner du sens au travail

« La recherche de sens, dans la vie comme au travail, est une tendance de fond qui doit être considérée dans la fidélisation au sein d’une organisation. Les employés veulent travailler pour une entreprise consciente et qui a un impact positif dans la société. Ils se questionnent davantage sur le pourquoi ils veulent effectuer ce travail, à quoi ils contribuent socialement en joignant un employeur », mentionne Jenny Ouellette.

Jenny Ouellette
Jenny Ouellette, présidente de BonBoss

Ainsi, la philanthropie est un vecteur de sens très puissant pour les travailleurs. Pour y parvenir, elle doit toutefois être cohérente et pleinement vécue sur le terrain. La clé ? Un engagement clair de la haute direction et une implication véhiculée par des ambassadeurs internes : employés et gestionnaires. La démarche doit être authentique et s’infuser auprès de chaque membre de l’équipe, et ce dès son intégration.

Par exemple, au moment de leur certification, les Entreprises Enfant Soleil se voient remettre des outils permettant de véhiculer l’implication philanthropique de l’entreprise auprès des employés, très utile également au moment de l’accueil de nouveaux collaborateurs. C’est en créant un moment propice à la discussion et à la réflexion sur ce type d’implication qu’elle prend tout son sens et que des ambassadeurs naturels émergent.

2. Offrir des opportunités de connexion

Il y a un avant et un après mars 2020. Que le télétravail soit la nouvelle norme de l’entreprise, qu’un retour forcé au présentiel soit tenté ou que le mode hybride s’installe tranquillement, le constat reste le même. Les opportunités de connexion entre les individus se font plus rares ou plus difficiles et il est nécessaire, pour la fluidité des opérations, pour le maintien ou le partage de la culture, de les encourager, de créer des occasions. En organisant des initiatives rassembleuses, chacun a le temps de (re)connecter. Ces liens qui se tissent en dehors des sujets de travail habituels ont d’autant plus de valeur qu’ils unissent autour d’une cause.

« En effet, s’associer à une cause qui est significative pour les employés est un outil fabuleux pour les motiver. Des initiatives internes de collectes de fonds peuvent être mises en place par l’entremise d’un comité philanthropique. Les employés volontaires sont amenés à jouer un rôle d’ambassadeurs comme le fait d’initier une collecte de dons pour la cause sélectionnée. Nous voyons les impacts motivants chez les équipes qui participent à des actions philanthropiques par l’entremise de la certification Entreprise Enfant Soleil », renchérit Jenny Ouellette.

Avec la certification Entreprise Enfant Soleil vient un service-conseil et des outils clé en main pour accompagner l’organisation à chaque niveau, de la haute direction aux employés, afin de favoriser et valoriser les initiatives de collecte de fonds, de l’idéation à la mise en œuvre et au rayonnement auprès de la collectivité.

Attirer grâce à la philanthropie
Selon le sondage Qu’est-ce qu’un BonBoss effectué en 2022*, 95 % des gens sondés se renseignent sur la culture organisationnelle avant de changer d’emploi. Plusieurs études le démontrent, mais les candidats des plus jeunes générations veulent travailler pour une entreprise avec de fortes valeurs et un positionnement clair envers certains enjeux de société. « Ils veulent connaître les clients, les employés, les valeurs et le “why” de l’entreprise et même les causes appuyées », déclare Valérie Martin.

Valérie Martin
Valérie Martin, présidente de l’agence Le Bon Plan

Les organisations gagnent donc à partager leur implication sur différentes plateformes numériques. « Les médias sociaux étant les principales vitrines auprès de candidats externes, il est donc important de réfléchir à une stratégie de contenu cohérente et authentique », souligne Valérie Martin. Ce type de publications génère un engagement plus élevé que la moyenne et contribue au sentiment de fierté des employés qui auront tendance à partager davantage et à devenir des ambassadeurs de l’entreprise.  

En résumé, la philanthropie est aussi un atout à considérer comme moteur d’engagement, tout particulièrement lorsque son intégration dans l’organisation est simplifiée et accompagnée.

Pour plus d’information : Annie Falardeau, Directrice, Opération Enfant Soleil [email protected]

*Sondage annuel réalisé entre novembre 2021 et février 2022 pour répondre à la question « Qu’est-ce qu’un bon boss selon vous ? ». 351 répondants ont participé au sondage dont 58,77 % étaient des employés et 21,10 % des gestionnaires. 

À lire maintenant

Sid Lee ouvre une boutique virtuelle de streetwear
L’ÉLOI est représentée aux États-Unis par Free Agents
Un monde de possibilités à la 4e édition du Mois Numérique Jeunesse 
Les finalistes des Grands Prix DUX 2023 dévoilés
Dévoilement de la première cohorte canadienne du Projet Ascension Stacy’s
FCB remporte deux Grands Prix aux WARC Awards for Effectiveness