Éduc’alcool donne des repères clairs quant à la consommation d'alcool

le 23 janvier 2013


Éduc’alcool poursuit sa lancée de l’année dernière en lançant une deuxième campagne visant à sensibiliser les gens à la consommation d’alcool à faible risque. Pour ce faire, l’organisme renoue avec les pictogrammes qui agissent maintenant comme porte-parole.

Ceux-ci nous apprenne que les hommes ne doivent pas boire plus de trois verres par jour, ni plus de 15 par semaine. Pour les femmes, on parle plutôt d’un maximum de deux verres par jour et de dix verres par semaine tout au plus.

«Une majorité de Québécois ne savent pas quelle quantité d’alcool ils peuvent consommer sans courir de risque pour leur santé. Nos études démontrent que certains s’autorisent des quantités beaucoup trop élevées, tandis que d’autres croient qu’une très faible consommation relève de l’alcoolisme lorsqu’elle est régulière. Cette campagne vient donner des repères clairs», explique Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool, en appui à la nécessité de créer une campagne pour diffuser ce message à la population.

Cette nouvelle campagne, qui se décline à la télé, sur le web, en affichage, en imprimé et à la radio, est l'œuvre de deux pigistes: Benoît Trottier et Jean-Luc Bonin.

Pour connaître les crédits de cette campagne, lisez le bulletin Grenier aux nouvelles du 28 janvier 2013.


L’Avenue hébergement communautaire choisit GLO

À lire maintenant

L'Institut de la crédibilité et Réputation & cie lancent un service sur demande
L’agence Frank accompagnera Fruit d’Or dans sa stratégie numérique
Le Virage Vert de Boite Pac
Arobas Web + numérique dévoile son nouveau positionnement
Un printemps sous le signe de la croissance pour Brouillard
Antonio Uve signe les illustrations pour le site des sauces MIGHTYWARM
Nominations et nouvelle structure pour OPC événements
Babbel revoit son application et élargit son offre
Un nouveau directeur général chez Mishmash Média
Des message audacieux pour les bananes Equifruit
La menace grandissante du «deepfake»
L’agence Bloom s’associe à la plateforme HeyAllo