Brisez l'inertie avec Masse Critique

le 26 septembre 2022


L’Association pour la Santé Publique du Québec (ASPQ), l’Association Marketing Québec (AMQ) et les grands de l’industrie des communications et du marketing au Québec lancent Masse Critique; le premier collectif qui adresse l’impact social et environnemental de cette industrie dans la Province. Propulsé par la plateforme de sociofinancement La Ruche (Desjardins)Masse Critique a été lancé à C2 Montréal

Mobiliser les grands de l’industrie québécoise
Le secteur des communications et du marketing au Québec hésite à devenir un moteur de changement, et éprouve d’énormes difficultés à réduire son empreinte environnementale. Pourtant, un récent sondage effectué par Masse Critique, indique que 91,3% des membres de l’industrie des communications considèrent que l’industrie dans son ensemble a contribué à la dégradation de l’environnement.

«Nous croyons à notre pouvoir de renverser les choses dès maintenant. Masse Critique, c’est une invitation ouverte à tous pour changer le narratif, de joindre le geste à la parole, de donner plus que nous ne prenons en tant qu’industrie, mais surtout d’être la Masse Critique qui brise l'inertie», déclare Valérie Vedrines, présidente fondatrice de Masse Critique

D'ici 2030, Masse Critique se fixe comme objectif d’accompagner l'industrie québécoise vers un futur qui sera en harmonie viable avec l'environnement. Ils pourront concrétiser leurs ambitions en réunissant un vaste collectif et un grand nombre de collaborateurs réputés dans le domaine. Le conseil d’administration réunit des professionnel·les tel·les que: Benoit Chapellier (Vice-président, Cossette, Professeur, HEC), Vincent Fortin-Laurin (Président CEO, Republik), Anna Walkowiak (Conseillère exécutive en ESG), Damien Lefebvre (Vice Président Exécutif Amérique du Nord, Valtech), Jaylone Lee (Vice-Présidente ECommerce, Bugatchi) et plusieurs autres. 

«Le manifeste de Masse Critique repose surtout en la capacité des membres de l'industrie des communications de modéliser une nouvelle normalité dans les milieux créatifs, de susciter des comportements consciencieux, et d'accélérer des pratiques régénératrices et des nouveaux modèles d’affaires», souligne Benoît Chapellier, vice-président, Cossette, professeur, HEC.

Commissionné par l’ASPQ auprès de Léger Marketing, un récent sondage à souligné que respectivement 85% et 84% de la population québécoise souhaiteraient que les publicités soient réglementées pour ne pas montrer des avantages pour la santé et l’environnement faux, infondés ou trompeurs. 

«C’est évident: les Québécois·es demandent de la clarté et de la transparence dans les médias et les publicités qu’ils consomment au quotidien. Étant donné l’impact de la publicité sur la santé durable, il faut normaliser les conduites marketing sur toutes les sphères», affirme Thomas Bastien, directeur général de l’ASPQ.

Montréal: ville-pionnière en marketing durable
Ce n’est pas du tout anodin que la ville de Montréal a été choisie par Masse Critique comme centre pour ce mouvement de marketing durable, et encore moins qu’ils aient choisi C2 Montréal comme tête de pont pour asseoir leur socle. Non seulement souhaitent-ils inviter les grands acteurs de changement à progresser ensemble, mais également à entamer le dialogue avec les entités gouvernementales et administratives du Québec qui œuvrent pour l’action climatique.

masse 2
masse

À lire maintenant

Personnalité de la semaine: Valérie Vedrines (Masse Critique)
Masse Critique lance son rapport «Les émissions de l’influence publicitaire»
Le prix bienveillance revient avec une nouvelle catégorie
Double nomination chez Cogeco Média
Germain Larivière choisit de nouveau La Bande
The Windsong Project signé 11:11 Alignement créatif