Lea D. Nguyen

Retour sur Immédia: le savoir-faire en média

par Lea D. Nguyen, le 23 septembre 2022


Agences, annonceurs, médias, représentant·es et fournisseurs étaient rassemblé·es hier au Marriott Château Champlain (fancy!) lors de l’événement Immédia propulsé par l’Association des agences de communication créative (A2C) et son Comité permanent des directeurs médias. La promesse de la journée de conférences? Approfondir de grandes thématiques qui touchent les pratiques d’affaires actuelles et futures en média. Pari réussi — si bien qu’on en ressort la tête pleine d’idées (et de questionnements sur le futur)!

immedia 1
Crédit photo : Xavier Legault (Voltaic Photographie) 

Pub et empreinte carbone
La journée a débuté avec la très attendue conférence Abstract: The Time to Act is Now: The Rise of Green Media and the Future of Sustainability in Digital Advertising de Brian O’Kelley (Scope3). Tellement captivante qu’au cours de la journée, plusieurs conférencier·es ont fait des liens avec le contenu d’O’Kelley. Car, oui, nos pratiques médias impactent l’environnement, et il est possible d’orienter nos décisions stratégiques pour diminuer l’empreinte carbone de la publicité, notamment en privilégiant les médias locaux. D’ailleurs, à ne pas manquer lundi prochain dans notre Grenier magazine* : on s’entretient avec Benoit Skinazi, directeur du marketing chez Sharethrough, qui présente une piste de solution : un produit média vert!  

L’empreinte future de l’IA
On s’est ensuite projeté dans le futur du média avec la conférence L'empreinte future de l'intelligence artificielle en publicité de Kate Scott-Dawkins (GroupM) pour se préparer aux changements amenés par l’IA dans le paysage médiatique. L’exercice de prédiction des 10 prochaines années s’est basé sur les insights d’analystes, de stratèges et de technologues. On y a parlé de la montée fulgurante de l’IA au cours des dernières année, de l’importance de l’éthique dans le domaine et de l’impact que les biais et les raccourcis peuvent avoir sur des technologies à grand déploiement.

La disparition des cookies tiers
La matinée s’est terminée avec une présentation sur les Solutions numériques dans un monde sans cookies de Roger Kamena (Adviso). Les annonceurs auront une année supplémentaire pour s’outiller face à un nouveau paradigme de mesure pour leurs campagnes numériques, puisque la disparition des cookies tiers est reportée à 2024. Hourra! L’expert a partagé à l’audience à quoi ressemblera la mesure et l’attribution dans un monde sans identifiants numériques et les changements que cela impliquera autant dans les pratiques des agences que des annonceurs. Julie Carbone (Starcom) a ensuite animé un panel pour creuser le sujet en compagnie de Charles Beaulieu (Glassroom), Olivier Laflamme (Carat) et Corinne Lalonde (SAQ).

immedia 2
Crédit photo : Xavier Legault (Voltaic Photographie) 

L’évolution du marketing d’influence
Après un copieux lunch réseautage, on a fait une incursion dans le monde du marketing d’influence avec Bhava Thamo (bicom) qui a présenté Le rôle de l’influenceur dans l'écosystème des habitudes de consommation. On a entre autres vu l’évolution des influenceur·ceuses (macro, de niche, micro et nano) et leur rôle dans la transformation des médias, ainsi que les changements au parcours consommateur, en partie à cause de la pandémie, de sorte que nous sommes beaucoup plus devant les écrans. Ce qui effraie Bhava, c’est ce qui nous attend dans le futur. En marketing d’influence, il n’existe pas de charte éthique claire, comme en pub par exemple. Certain·es influenceurs·ceuses vont même jusqu’à aller dans d’autres pays pour contourner des règles (déjà assez vagues). Les possibilités de création de contenu vont évoluer, certes, et friser l’infini grâce à la décentralisation des plateformes (métavers, NFT, etc.), mais comment allons-nous naviguer ces nouvelles réalités avec si peu d’encadrement? De plus, 70 % des influenceur·ceuses estiment que le métavers va remplacer les médias sociaux selon une étude citée. Selon Bhava, il faudra surveiller de près le sens de communauté, l’authenticité, l’engagement et la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) dans les pratiques de marketing d’influence pendant les prochaines années.

Vers une évaluation multimédia uniformisée
Vice-président, Québec à l’Association canadienne des annonceurs (ACA), Patrick Hotte a présenté les avancées du Comité sur l’évaluation multimédia, qui a pour objectif de superviser la mise en place d’une approche de mesure uniformisée au pays pour répondre aux besoins des annonceurs. Cette initiative fait partie d’un plan mondial dirigé par la WFA (World Federation of Advertisers). Les États-Unis et le Royaume-Uni testent présentement un projet, qui sera adapté localement pour satisfaire les besoins du Canada. Selon Patrick, c’est la première fois dans le monde que l’industrie se réunit pour faire « partir la machine » et s’aligner sur des principes dans le but d’avoir un milieu publicitaire qui va perdurer dans le temps.

Coup d’œil sur la mesure VAM
Connaissez-vous la VAM? Catherine Malo (Numéris) a présenté la conférence Mesure vidéo multiplateforme : de VAM au déploiement national. Cette première itération de la solution de mesure vidéo multiplateforme est une étape charnière, tant pour la télévision que la vidéo au pays. Aux dires de l’experte, il s’agit d’un game changer, puisque cette mesure unifie deux univers : pas que la télévision, pas que le numérique. Les deux! Selon elle, cet outil de mesure multiplateforme, qui sera déployé au niveau national sous peu, permettra de mieux comprendre les tendances, le parcours consommateur et comment les gens naviguent d’une plateforme à une autre. Déjà mis à la disposition des clients au Québec et en Ontario, VAM les aidera à intégrer les données dans leur processus d’affaires.

L’importance d’investir localement
La conférence Impacts du Mouvement média d’ici de Dominique Villeneuve (A2C) et Luis Areas (Cartier) a clôturé la journée. Ensemble, le duo a présenté les avancées du Mouvement média d’ici. Retour sur le lancement du Manifeste en 2020, la mise en place du Guide pour des pratiques médias responsables, de l’Indice média d’ici (IMI) en 2021 et de l’étude IMI, actuellement en cours auprès des membres de l’A2C. Pour rappel, le Mouvement vise à accroître les investissements média numériques dans les médias locaux. Dominique et Luis ont invité les agences à ajouter l’IMI à tous les plans médias, à en discuter avec leur équipe et clients et à offrir plus de formation à ce sujet. Karine Courtemanche (PHD et Touché! Canada), qui animait le panel suite à cette dernière conférence, a invité Patricia Châteauneuf (CBC & Radio-Canada Solutions Média), Patrick Jutras (Québecor et Groupe TVA), Patrick Salois (La Presse) et Shannon Wells (Bell Média) à être « brutalement transparents » pour avoir le pouls de la situation. Bien que le Mouvement ait un impact, tous·tes s’entendent pour dire qu’il y a encore beaucoup d’éducation et de sensibilisation à faire auprès des agences pour favoriser les médias d’ici. Plus on investit dans le marché, plus on aura de l’investissement pertinent et efficace en contenu d’ici avec du talent d’ici. C’est important d’avoir une industrie en santé — tous les joueurs y gagneront!

immedia 3
Crédit photo : Xavier Legault (Voltaic Photographie) 

Et on termine avec un cocktail réseautage sur la terrasse
La touche finale avant la période de réseautage (et drinks)? Un hommage à Alain Desormiers (Omnicom Media Group), figure importante du monde des médias, qui avait annoncé un peu plus tôt dans la journée, via une publication Facebook, qu’il prenait sa retraite sous peu. Mains d’applaudissement.

Avec cet événement signature, l’A2C souhaitait réunir tout l’écosystème média québécois pour interagir, apprendre, et échanger ensemble. Comme on vous disait, c’est réussi! À l’année prochaine, Immédia, pour une nouvelle journée suscitant une avalanche de questions-réponses sur les enjeux de demain. 

immedia 4
Crédit photo : Xavier Legault (Voltaic Photographie) 

À lire maintenant

L'A2C dévoile la programmation d'Immédia 2022
Un trophée de plus ou de moins: pourquoi continuer de s’inscrire aux concours?
10 000$ récoltés au bec avec «De la publicité»
Jacques Duval, Roger Gariépy et Me Robert B. Legault intronisés au Temple de la renommée de l'A2C
L'A2C braque les projecteurs sur les artisan·es d’Idéa 2022
L'événement Immédia de l'A2C est de retour
Bleublancrouge célèbre le parcours étourdissant des idées pour Idéa 2022