Via Rail et TINK: en route vers un nouveau partenariat

le 8 janvier 2013


Via Rail a choisi de faire appel aux services de TINK à l’issue d’un long processus de sélection. L’agence agira comme partenaire de services de marketing web, d’hébergement et d’infogérance. Plus précisément, l'apport de TINK à ce partenariat couvre les champs d'expertise suivants: stratégies et conseils en communication/marketing, gestion et évolution de sites, applications web et mobiles, conception, scénarisation et expérience usager, design et infographie, optimisation du référencement, cybermétrie, développement, programmation, intégration, assurance qualité, support, infogérance et hébergement.

«Nous sommes très fiers de pouvoir contribuer au succès de VIA Rail! Chez TINK, nous sommes en mesure de couvrir les nombreux besoins de VIA, autant par l’étendue de notre offre que par les compétences et l’expérience des membres composant notre équipe. Avec ses 150 experts, TINK est l’une des rares firmes au Québec à maîtriser et offrir l’ensemble des services en communication/marketing et en développement technologique, depuis l’élaboration de stratégies web jusqu’à l’opérationnalisation de celles-ci, incluant l’ensemble des activités de commercialisation numérique et de suivi de performance», souligne Jocelyn Couture, président de TINK.


Tink: savoir tirer son épingle du jeu

À lire maintenant

Lorraine Thilloy nommée directrice générale de FCTMN
Le Virage Vert de Hafferi
Un balado sur l’environnement par Force Jeunesse et Coyote audio
La Diva: une nouvelle image de marque pour les Serres Royales
L’APTS confie à Alias Clic la conception de son site Internet
Myriam Girouard et Martine Goyette réinventent leurs rôles chez Rodeo
Nouvelles remises après-achat disponibles sur GoCoupons.ca
Une collecte de fonds pour le climat et l’océan
BridgeMTL, bâtir des ponts entre ici et ailleurs.
Un télétravailleur sur trois pourrait démissionner s'il doit retourner au bureau
L’Étoile montante du jour Francis Leduc (Novatize)
STARNO collabore au film «The United States vs. Billie Holiday»