Nespresso s’associe à Penelope Cruz pour sa nouvelle campagne

le 4 décembre 2012


Nespresso a lancé la deuxième phase de sa campagne de publicité télévisée «Nespresso. Le meilleur café. Le vôtre.» visant à la fois le marché canadien et américain. Pour ce faire, Nespresso s’est associée à l’actrice Penelope Cruz, qui incarne le raffinement et la passion de la marque, pour représenter Nespresso dans sa nouvelle campagne télévisée qui sera diffusée en anglais et en français. Celle-ci vise à mettre en lumière la passion que l’amateur de café entretient avec son Nespresso.

Par ailleurs, la campagne profite d’une nouvelle section du site web de Nespresso lancée pour l’occasion, laquelle se sert du message télé comme média principal. La campagne est aussi diffusée sur les médias sociaux.

«Nous lançons la deuxième phase de la campagne pour la période des fêtes, lorsque le café prend toute son importance lors des réceptions à la maison, précise Laurence Corthay, directrice Marketing, Nespresso Canada. Nous demeurons fidèles à l’idée fondatrice de la campagne «Nespresso. Le meilleur café. Le vôtre.», et nous renforçons ainsi notre engagement à offrir de véritables moments de plaisir, tasse après tasse.»

La campagne publicitaire a été conçue par Martin Agency, qui fait partie du groupe Interpublic, alors que les relations publiques entourant le lancement de la publicité ont été assurées par Weber Shandwick.


Inaugurez l'été avec Nespresso

À lire maintenant

Covid-19: 35 % des Québécois ont envisagé de changer d’emploi
Mauril, joindre l'utile à l'agréable
Un nouveau mandat en immobilier pour Performa Marketing
Les artistes de l'agence Anna Goodson à l'honneur
Un nouveau concept hybride de Hilton au Québec
Zú renouvelle son partenariat avec la Banque Nationale
Une nouvelle plateforme d’entraînement C30M signée Alias Clic
Célébrez la diversité tout le mois de juin avec Eska
Cheekbone Beauty et Sid Lee gagnants du Concours pour l’inclusion, la diversité et l’équité en publicité (IDEA)
Tel-jeunes est là
Zone des héros IGA: une deuxième chance pour les travailleurs de première ligne
À la rescousse de la langue française