La Fondation québécoise du cancer offre un traitement «aux p’tits oignons»

le 3 décembre 2012


La Fondation québécoise du cancer soutient au quotidien les Québécois atteints de cancer et leurs proches en offrant des milieux de vie et des services qui favorisent leur bien-être. La Fondation ne soutient donc pas la recherche, mais bien les personnes qui vivent avec un cancer. Dans ses cinq Centres régionaux et Hôtelleries, elle les traite aux «p’tits oignons». Pour faire connaître cette mission, la Fondation a mandaté lg2 afin de concevoir une campagne se déclinant en un message télé de 30 secondes qui sera en ondes dès le 3 décembre, un message radio, qui lui sera diffusé en janvier, ainsi que de l’imprimé. En plus de mettre de l’avant les services de la Fondation québécoise du cancer, cette campagne a pour but de faire appel à la générosité des Québécois.

Le défi derrière la campagne était de faire découvrir le rôle unique et essentiel de la Fondation québécoise du cancer en présentant ses services d’hébergement, de massothérapie, d’art-thérapie et d’activité physique. Il fallait aussi que le public voit où vont les dons et comment la Fondation contribue à alléger le quotidien des personnes atteinte de cancer.

Pour connaître les crédits de cette campagne, lisez le bulletin Grenier aux nouvelles du 10 décembre 2012.


En vidéo - entrevue avec Pénélope Fournier et Claude Auchu de lg2

À lire maintenant

En vidéo - entrevue avec Pénélope Fournier et Claude Auchu de lg2
URBANIA remporte un prix Gémeaux
S’engager à fond avec le Fonds du Grand Mouvement de Desjardins
Décortiquez le mystère de Nuit Blanche et son parfum avec Radio-Canada et PHD
Accès pharma chez Walmart, ça change tout
Le fabuleux destin du Cinéma Beaubien
Personnalité de la semaine: Frédéric Bove (Prompt)
Occupation Dep chez Couche-Tard
La Banque TD choisit Ogilvy comme agence de création de référence au Canada
L'agence Anna Goodson accueille Character Pérez
Kryzalid signe le site web de l’Association des architectes paysagistes du Québec
Wazo lève 7,5 millions $ en financement d'amorçage