Et si les panneaux de limites de vitesse étaient des personnes?

le 30 juin 2022


Que diraient les panneaux de limites de vitesse s'ils pouvaient s’exprimer? Voici la réflexion derrière la nouvelle offensive de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) en collaboration avec lg2 dans une campagne humoristique portant sur le fait que les petits excès de vitesse sont une infraction de masse souvent banalisée.

Mises en scène à travers un documentaire fictif, à mi-chemin entre la comédie et le reportage, les enseignes partagent leur réflexion sur les différents usagers de la route qui les ignorent afin de passer un message de façon réaliste, détonnante et mémorable. Cette campagne de sensibilisation au respect des limites de vitesse amorcée à la mi-juin se poursuit jusqu’à la fin de la période estivale.

Humaniser pour cesser d'être ignorés
Depuis plusieurs années, la vitesse est l’une des principales causes d’accident au Québec. Les excès de vitesse représentent chaque année autour de 70 % des infractions recensées entraînant des points d’inaptitude. C’est pourquoi l’élan publicitaire imaginé met en scène des panneaux de signalisation routière, lesquels nous dévoilent leurs sentiments profonds pour toucher le public cible. Dans cette offensive déclinée à la télévision, à la radio ainsi que sur les médias sociaux, la déception, la tristesse et la trahison ressenties par les panneaux font à la fois sourire et réfléchir sur les comportements des usagers de la route. 

«Quand on pense aux excès de vitesse, les usagers de la route ne se sentent pas toujours concernés, car les petits et moyens excès sont malheureusement devenus communs avec le temps. Pour susciter l’empathie et éveiller la réflexion, on a humanisé les panneaux de façon à ce que le pas de recul face à nos comportements soit frappant. Les limites de vitesse sont là pour nous protéger et chacun a un rôle à jouer dans le maintien de la sécurité routière», explique Pauline Després, lead stratégique, lg2.



lg2 1
lg2 2

Crédits:
Client : SAAQ - Patrice Letendre, Anne Marcoux
Vice-présidence création : Luc Du Sault
Vice-présidence, Stratégie : Sophie-Annick Vallée
Conception-rédaction : Camille Gagnon
Direction artistique : Vincent Bernard
Stratégie : Pauline Després
Direction de création contenu : Valérie Bédard
Contenu : Rémi Lebel, Vincent Deslauriers, Béatrice Lachance
Service-conseil : Alexandra Laverdière, Camille Savard, Noémie Steben-Roy
Production d’agence : Stéphanie Gagné
Montage : Etienne Bergeron
Médias : Touché, Cossette Média
Réalisation : Raphaël Ouellet
Direction de la photographie : François Pesant
Maison de prod. / Production : Gorditos / Nancy Thibodeau, Adam-Gabriel Belley-Côté
Post-production : Shed
Studio de son / Ingénierie : Circonflex 

À lire maintenant

L’image de l’Office montréalais de la Gastronomie déployée par lg2
Top 10 des campagnes du mois de juillet
Chez Domino's, c'est la pizza avant tout
Vins Balthazard renforce son positionnement avec lg2
Lassonde fait sensation avec Oasis HydraFruit
Top 10 des campagnes du mois de juin
lg2 contribue au rayonnement du bar Blanc bec