Bell et Astral n'ont pas dit leur dernier mot

le 16 novembre 2012


Suite aux spéculations et rumeurs qui abondent depuis quelque temps, Astral Media a fait une déclaration à propos de son acquisition par Bell. L'entreprise a choisi de confirmer publiquement, bien que ce soit contraire à sa politique, qu’elle est en pourparlers avec Bell pour continuer de chercher à obtenir les approbations des autorités de réglementation visant l’acquisition d’Astral par Bell, entre autres en déposant une demande auprès du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Le calendrier et les détails de la demande n’ont pas encore été établis.

L’acquisition d’Astral par Bell est assujettie à l’approbation du CRTC et du Bureau de la concurrence. Comme il a été annoncé le 25 octobre 2012, Bell a décidé de reporter au 16 décembre 2012 la date butoir relativement à une entente. Par ailleurs, BCE et Astral Media spécifient qu'elles ont le droit de reporter de nouveau la date butoir au 15 janvier 2013. Toutefois, rien ne garantit qu’une opération aura lieu. Dans son communiqué officiel, Astral a d'ailleurs fait valoir que les énoncés de la déclaration étaient purement prospectifs.


Découvrez les athlètes branchés de Bell

À lire maintenant

Mettre l'inclusion de l'avant dans l'industrie de la publicité
Bonne année RP!
Tendances 2022 en événementiel: faire moins, faire mieux
Nouvelles exigences pour les publicités automobiles en France
Double promotion chez Dreww
Une campagne innovante et une nouvelle identité pour le Cégep de Matane
MamboMambo signe Constellations, une nouvelle expérience web immersive
Victor Dagenais-Benoit, ou comment découvrir le nouveau rôle de l’agence moderne
Super Bowl 2022: une bande-annonce épique pour le show de la mi-temps de Pepsi
Amy Kappus nommée VP, Performance numérique - médias payants chez Cossette Média
Une navigation complètement Unibroue
Marketing web: la ruée vers l’expérience utilisateur