Les jeux de lettres, pas toujours une partie de plaisir

le 16 mai 2022


Afin de sensibiliser sur les difficultés vécus par les personnes atteintes de dyslexie, Dyslexie Canada et dentsumcgarrybowen (dentsuMB) ont créé la campagne Trouble with Words pour prendre avantage de la popularité de Wordle, la dernière tendance des jeux de lettres de 2022.

Pour plusieurs Canadien·nes, les jeux de lettres, tels que les mots croisés, les citations cryptographiques ou les anagrammes, sont des passe-temps amusants qui permettent de se changer les idées le matin. Par contre, pour des millions de Canadien·nes souffrant de dyslexie, il n'y a rien d’agréable à se débattre avec les mots.

La campagne multimédia comprend un site web qui utilise des URL mal orthographiées telles que wordel.ca, wordill.ca, et d'autres. Ces dernières redirigent les joueur·euses vers des informations sur la dyslexie, des bannières et des publicités sociales avec des titres de 30 caractères difficiles à lire qui correspondent à la grille de jeu Wordle 5 X 6. Il y a également une campagne d'impact dans les journaux, ainsi qu’une radio qui parle de mots troublants auxquels sont confrontées les personnes atteintes de dyslexie tels que : paresseux, stupide, et pauvreté, entre autres.

Tous ces éléments contribuent à la création de itshardtoread.org, un site web qui offre une expérience immersive sensibilisant les Canadien·nes à la vie avec un problème de lecture.

«Nous avons vu l’opportunité de tirer parti de la popularité d'un jeu de mots quotidien pour sensibiliser les gens aux défis quotidiens que présentent les mots aux personnes atteintes de dyslexie que les autres prennent pour acquis, déclare Michael Aronson, directeur exécutif de la création chez dentsuMB. Nous cherchons toujours à amplifier le bon travail effectué par les gens de Dyslexie Canada

«La campagne met en lumière les défis auxquels sont confrontés 750 000 enfants canadiens et leurs familles, engageant ainsi le Canada dans une conversation qui aurait dû avoir lieu depuis longtemps sur les besoins des personnes atteintes de dyslexie», ajoute Christine Staley, directrice générale de Dyslexie Canada.

Le partenariat entre Dyslexie Canada et dentsumcgarrybowen continue de prospérer après que la campagne It's Hard to Read de l'année dernière ait attiré l'attention nationale et internationale avec la création du site web le plus difficile à lire au monde.

DC 1
DC 2
DC 3
DC 4
DC 5

À lire maintenant

Top 10 des campagnes du mois d'avril
Leylah Fernandez et Mark McMorris mangent frais chez Subway
Triple nomination chez dentsumcgarrybowen Montréal
Héma-Québec et Tam-Tam\TBWA surprennent 130 donneur·euses de sang
Optimum Graphiques devient partenaire d’affichage des Jeux du Québec
Retraite Québec se tourne vers dada