Une révolution accessible et nécessaire

le 11 mai 2022


Marie Létourneau est responsable des relations de presse du Réseau des fermiers et fermières de famille qui prend position et signe un manifeste. Intitulé le Manifeste de la résilience, on y prône une agriculture québécoise écologique, collective et durable. 

Le texte, rédigé par Elisabeth Cardin, autrice, artiste visuelle et ex-restauratrice, fait l’objet de plusieurs revendications et d’ambitions chargées d’espoir. Parmi celles-ci, on compte la multiplication des fermes de proximité à échelle humaine, les initiatives agricoles éducatives et surtout la mise en place de mesures gouvernementales facilitant cette importante révolution agricole. Les fermiers·ères de famille élèvent leurs voix pour rappeler que l’agriculture nous est essentielle; pour qu'elle nous ressemble et nous rassemble, nous devons nous y intéresser et faire des choix sensés.

«Rassembleur et engagé, le texte invite aussi la population à participer à cette nécessaire transformation agricole et alimentaire. Et j’espère que la lumière de ce manifeste nous rappellera, collectivement, le merveilleux possible», commente Emilie Viau-Drouin, fermière de famille et présidente de la CAPÉ.

Cliquez ici pour lire le manifeste.

manifeste 2

Crédits:
Illustrations : Cath Laporte 
Crédit photo : Alex Chabot
Design: Caserne 
Web : Michaël Garcia
Direction de compte : Amélie St-Cyr
Relations publiques: Marie Létourneau

À lire maintenant

MASSIVart façonne l'avenir de l'art public au Mexique
Aire commune en met plein la vue cet été
Le métavers: cinq mythes démystifiés
L’image de l’Office montréalais de la Gastronomie déployée par lg2
L'Institut BÉA se tourne vers Rinaldi-Maestro
Passez du temps dans la nature avec Mazda Canada et ParticipACTION