Lea D. Nguyen

Idéa 2022: Brin de jasette avec Joanne Lefebvre

par Lea D. Nguyen, le 3 mai 2022


Jamais deux sans trois? La tant attendue et troisième édition du concours Idéa, propulsée par l’Association des agences de communications créatives (A2C), en collaboration avec la Société des designers graphiques du Québec (SDGQ), se tiendra en formule hybride le 9 juin prochain. Fidèle à la tradition, le Grenier reprend ses « Brin de jasette » avec les président·es des jurys des disciplines Création publicitaire, Design, Craft/Production, Produits et expériences numériques, Résultats d’affaires et stratégie et Média histoire d’en savoir plus sur les coulisses des délibérations. Insérer émojis d’yeux curieux ici!

Joanne Lefebvre

Poursuivons notre série en compagnie de Joanne Lefebvre, PDG chez Paprika, et présidente du jury de la discipline « Design ». La présidente s’est entourée de spécialistes dans leur domaine respectif pour aborder avec sérieux le rôle qui leur a été confié.

  • Joanne Lefebvre, présidente-directrice générale, Paprika (présidente)
  • Eliane Cadieux, co-fondatrice et directrice de la création, BESIDE
  • Anne-Marie Clermont, directrice de création adjointe, Cossette
  • Emanuel Cohen, président, Studio July
  • Farah Khan, fondatrice et directrice de création, House9 Design
  • Bryan-K. Lamonde, directeur de création et associé, Principal
  • Thibault Magni, directeur artistique interactif, Moment Factory
  • David Minh Nguyen, designer
  • Louise Paradis, professeure, École de design de l’Université Laval

Idéa

Grenier aux nouvelles : Avez-vous remarqué une ou des tendances qui se dégageaient cette année ?

Joanne Lefebvre  : Je ne sais pas si on peut parler de tendances, mais c’est une année très forte notamment en identité de marque : logos, actualisation, plateforme, etc.  La force des nombreux projets soumis réside dans le fait que les designers ne sont pas tombés dans le piège des « tendances », mais ont développé des identités fortes, pertinentes et expressives. Je dirais que ça a été une année d’introspection pour les entreprises aussi, car au-delà de la quantité des projets, il y a de la grande qualité.

GAN : Avez-vous une anecdote funny des délibérations à nous partager ? 

JL : La majorité des juges a opté pour les chips au sel et vinaigre (RIRES).

GAN : Expectation/Reality?

JL : Difficile à dire ! La plupart d’entre nous avaient déjà vu une multitude de projets que nous devions juger circuler sur les médias sociaux. ll n’y avait donc pas autant de surprise que nous aurions pu l'espérer. Je pense que le wow factor vient surtout du fait que nous avons eu la chance de revoir tous ces projets exceptionnels en rafale, durant les deux journées qu’ont duré les délibérations, mais aussi pendant la vingtaine d’heures que nous avions jugé en ligne. C’est là qu’on réalise à quel point notre industrie est talentueuse.

GAN : Êtes-vous fière du travail accompli par le jury ?

JL : Tellement ! Avant d’amorcer le travail, on a pris le temps de luncher ensemble pour faire connaissance et pour parler des critères d’évaluation. On partageait pas mal d’affinités en termes de vision. Et je peux vous assurer que tous les projets ont eu leur chance ! J’avais demandé aux membres du jury de consacrer du temps à l’étape du jury en ligne et il·elles ont surpassé mes attentes. Tous les projets ont été examinés consciencieusement, à la loupe. Je pense que c’est ce qui a facilité les délibérations en vue de l’attribution des prix. Cela dit, nos discussions ont souvent porté sur la difficulté de faire entrer un projet dans une catégorie précise. Je pense qu’un travail de réflexion est déjà en cours à ce sujet. D’ailleurs, un grand merci à Mireille et à William d’Idéa ! Ce fut une des plus belles expériences de jury que j’ai eu. Les membres prenaient leur tâche au sérieux, étaient engagé·es et il y avait beaucoup de respect dans les échanges.

GAN : Vous disiez qu’un prix remporté peut propulser une carrière, aviver la confiance et l’estime de soi ou encore sceller une relation avec un·e client·e. Croyez-vous que le pari soit réussi ?

JL : Je pense que c’est une excellente raison de célébrer ! Avec ses client·es, ses collaborateur·trices, avec son équipe. Pour la suite, l’avenir nous le dira ! Il n’y a que de bonnes choses qui peuvent ressortir d’un concours de cette envergure. Et puis, c’est le printemps, c’est le moment de se rassembler et de célébrer ! (RIRES)

Merci Joanne, on est emballé·es de voir les projets célébrés!

À lire maintenant

Idéa 2022: Brin de jasette avec Julie Carbone
Idéa 2022: Brin de jasette avec Alex Leduc
Idéa 2022: Brin de jasette avec Mélanie Charbonneau
Idéa 2022: Brin de jasette avec Anne-Claude Chénier
Idéa 2022: Brin de jasette avec Sophie-Annick Vallée
Grand Prix Idéa - Design: Crash (Principal)
Idéa: les jurys dévoilés pour «Craft/Production» et «Design»