En route vers La Semaine de la presse et des médias

le 27 avril 2022


À l’heure des grands bouleversements causés par la guerre et la pandémie mondiale, une réflexion sur le travail des médias et leur rôle dans le maintien de la démocratie s’impose plus que jamais. La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) invite donc la population à participer à La Semaine de la presse et des médias, du 2 au 8 mai 2022. Échanges, conférences et expositions seront au cœur de la programmation présentée gratuitement aux quatre coins du Québec, en présentiel et par visioconférence.

Confiance, diversité culturelle, démocratie
Parmi les conférences et panels incontournables, notons la présence de l’animatrice Marie-Louise Arseneault, le 7 mai de 15h à 16h45 au Grand Times Hôtel à Laval, pour le panel «Renforcer la confiance envers les médias», en compagnie de spécialistes en la matière. La diversité culturelle sera discutée lors du panel intitulé «Comment favoriser la diversité culturelle au sein des groupes de presse et des médias québécois?», toujours le 7 mai au Grand Times Hôtel à Laval, à compter de 13h.

Des événements en visioconférence seront également proposés. Le panel «Le journalisme : un pilier de la démocratie», aura lieu en ligne le 2 mai de 12h à 13h30, alors que Patrick White, professeur en journalisme à l’École des médias de l’UQAM et directeur du programme de journalisme, animera la visioconférence «Les genres journalistiques, la production de contenu et les influenceurs : remédions à la confusion du public!», le 6 mai de 12h00 à 13h30. Puis finalement, Nicholas De Rosa, journaliste aux Décrypteurs à ICI Radio-Canada Télé et Pascal Lapointe, rédacteur en chef de l’agence Science-Presse animeront le panel virtuel «Faits vs fausses nouvelles : le combat de l’information», le 4 mai en soirée de 19h00 à 20h30. 

«Dans le contexte actuel marqué par la guerre en Ukraine, la pandémie de la Covid-19, le bris de confiance d’une partie de la population envers les médias traditionnels et les fausses nouvelles, La Semaine de la presse et des médias propose des discussions d’autant plus essentielles. Elle nous permet de réfléchir et de nous sensibiliser collectivement au travail des médias, tout en se rappelant leur importance comme pilier de la démocratie», mentionne Michaël Nguyen, président et porte-parole de la FPJQ.

Des conférences en région
Plusieurs événements sont aussi à l’affiche un peu partout au Québec, notamment dans la Ville de Québec, au Saguenay, en Estrie et en Montérégie. Les thèmes de la guerre en Ukraine et de la couverture de presse en temps de crise seront notamment abordés, et des expositions de photos sont également prévues.

Pour connaître la programmation complète et s’inscrire, cliquez ici.

smp 1
smp 2

À lire maintenant

Une expérience unique et interactive à l’Omnium Banque Nationale
Urania Agas à la direction d'EssenceMediacom
GLO renouvelle sa collaboration avec Héma-Québec
L’intelligence émotionnelle, le plus solide des soft skills
MELS ajoute Marie-Christine Jean à son comité de direction
Isabelle Delphine, ou l’art d’offrir une expérience en ligne de qualité