Lea D. Nguyen

La belle province en mode festival

par Lea D. Nguyen, le 11 mai 2022


Ce n’était pas de tout repos suivre l’évolution des dates de réouvertures et de rassemblement permis à l’intérieur comme à l’extérieur dans la belle province depuis le début de la pandémie. Pouvons-nous? Ne pouvons-nous pas? Est-ce sanitaire? Sommes-nous dans les règles? Tour d’horizon des événements à venir cet été en mode pleine capacité. Alléluia!

Sentez-vous la frénésie dans l’air?
Malgré une 6e vague, depuis le 12 mars, tous les événements publics et sociaux peuvent être organisés sans limites de capacité. L’année dernière, le Québec reprenait vie avec le retour des festivals à plus petite capacité. En 2022, on ajoute une coche «plus normale» avec la levée des restrictions: exit le masque, exit le passeport vaccinal, et retour de la pleine capacité. Places publiques, parcs, salles de spectacles mettront de l’avant danse, musique, humour, arts vivants et tout ce qui fait vibrer la ville — et ses environs — et les belles âmes qui y habitent. Attachez votre tuque bucket hat, l’été s’annonce chargé en festivals et en événements de toutes sortes!

En présentiel s’il vous plaît
Depuis le début de la pandémie, on nous fait miroiter que l’avenir de l’événementiel sera hybride. Ce ne sera toutefois pas le cas pour deux incontournables festivals de musique, le Festival d’été de Québec (FEQ) et le Festif! de Baie-Saint-Paul. «On a apprécié les apprentissages et ce que ça nous a apporté», partage Anne Hudon, présidente directrice générale de BLEUFEU. La PDG n’écarte toutefois pas la possibilité que le modèle hybride soit mis de l’avant un jour pour un besoin spécifique. «Dans le cadre d’un retour comme celui-ci, on va mettre toutes nos énergies pour revenir à ce que les gens aimaient avant la pandémie.» C’est parce que le modèle d’affaires du FEQ est fait pour avoir beaucoup, beaucoup, beaucoup, de gens en même temps afin d’offrir des billets abordables. Elle mentionne qu’il sera toutefois possible pour les gens souhaitant garder une distance de le faire sur les vastes Plaines. Du côté du Festif!, pas de formule hybride au programme en vue non plus. «Même avant la pandémie, on a toujours fait quelques Facebook live, mais on ne fera pas plus que ça. On mise surtout sur la présentation en présentiel», rapporte Clément Turgeon, fondateur et directeur du festival. Certains éléments «cool» de l’édition de l’année dernière reviendront, comme le mobilier sur le site, et les classiques pré-pandémie, telle que la fameuse scène flottante.

Risque calculé
Si organiser un événement pour 2021 a été plus ardu en raison des nombreuses restrictions, 2022 revêt une allure un peu moins rock’n’roll. «Ce qui n’était pas évident, c’était toujours de devoir recommencer les stratégies de ventes et les plans d’affaires, mais on est des champions pour se retourner sur un 10 cents. Cette année, on n’avait honnêtement pas de plan B. On se doutait que le gouvernement voulait revenir à la normale et on a pris une chance. On se disait que le risque était calculé», confie Clément Turgeon. Même avenue pour le FEQ. Anne Hudon confirme qu’il était difficile d’évoluer dans le brouillard de 2021, mais pas en 2022. «Dès l’automne, on a travaillé sur une version standard du festival. On s’était fixé une date à laquelle on devait faire un plan B advenant que les mesures soient encore en vigueur.» À la lumière de la levée des restrictions, les festivals se sont gâtés et préparent des éditions qui en mettront plein la vue aux festivalier·ères.

À vos agendas!
Après deux ans d’absence forcée de grands spectacles comme on les adore, on peut se réjouir des événements suivants la saison estivale venue. Du 25 mai au 9 juin aura lieu le Festival TransAmériques. Les Francos de Montréal reviennent du 10 au 18 juin prochain pour sa 33e édition. Du 30 juin au 9 juillet, le Festival de jazz de Montréal revient pour une 42e édition. Juin s’annonce également gourmand avec YATAI MTL qui célèbre la culture japonaise et le street food du 10 au 12 juin. Le festival de food trucks Les Premiers Vendredis revient à l’Esplanade du Parc Olympique pour le plaisir de nos papilles gustatives. Le festival, qui se déroule du 3 juin et se poursuivra jusqu’en octobre, en profitera pour fêter son dixième anniversaire. Du 3 juin au 10 septembre, Sorel-Tracy aura son premier Festival iO Expérience où 65 artistes locaux et internationaux sont attendus, dont Sarahmée, Naya Ali, Claudia Bouvette, FouKi, Loud, Alaclair Ensemble et Koriass. Le Festival des musiciens du monde se déroulera du 16 au 19 juin. Montréal se met en mode cirque avec Montréal Complètement Cirque du 7 au 17 juillet. Le Festif! de Baie Saint-Paul sera de retour du 21 au 24 juillet, alors que le Festival d’été de Québec se déroulera du 7 au 17 juillet prochain. Le populaire week-end d’Osheaga aura lieu du 29 au 31 juillet, tandis que La Grosse Lanterne se déroulera du 19 au 21 août. Enfin, Le Parc Jean Drapeau accueillera de nouveau le festival de musique électronique Île Soniq du 5 au 7 août prochain.

En plus de cette liste, d’autres événements auront lieu un peu partout dans la province durant la saison estivale. Restez à l’affût  et gardez vos yeux ouverts!

Comme le résume Anne Hudon, «on a très hâte de faire briller les yeux des festivalier·ères. Ça nous a manqué».

festivals

À lire maintenant

Le Festival de la grande reprise
Vers des événements plus authentiques, inclusifs et interactifs 
Technologies et retour en présentiel: tendances événementielles pour 2022
Apprendre à naviguer avec son temps
Conseils pour des événements hybrides créatifs, efficaces et plus écolos
L’événement hybride est ROI
BLEUFEU: le nouveau nom de l'équipe du FEQ