Personnalité de la semaine: Sabrina Coutu (Brouillard)

le 11 avril 2022


sabrina coutu

Photo: Mano Photographe

Sabrina Coutu, Conseillère en communication chez Brouillard

  • Expression utilisée fréquemment: Étant une éternelle amoureuse des belles choses, j’ai tendance à m’exprimer, beaucoup! Je ne serais pas surprise de dire « C’est incroyable! » au moins une fois par jour tant l’émerveillement est au rendez-vous.
  • Film favori (ou série favorite): Euphoria, sans hésiter. Les prises de vues sont tout simplement incroyables (oui, je le dis souvent)!
  • Occupation préférée: Découvrir, bouger, voyager. Je mêle agenda avec art de vivre!
  • Fun fact: Plus jeune, tout le monde me demandait si Jean Coutu était mon père. À un certain point, étant un peu tannée de cette vieille blague, j’ai commencé à dire, très sérieusement, à tous les gens que ce n’était pas mon père, mais bien mon grand-père! À ce jour, plusieurs personnes doivent encore croire cette petite rigolade… (oups).

J’étudiais en psychologie à l’Université Laval lorsqu’une opportunité s’est présentée à moi pour travailler à la salle de presse des Francofolies et du Festival de Jazz de Montréal durant l’été. L’effervescence, l’adrénaline, les rencontres, j’ai instantanément eu la piqûre! Ça n’a pas pris beaucoup de temps pour que mon inscription soit faite en communication. Dès mes débuts au baccalauréat, j’ai réalisé que les avenues professionnelles étaient pratiquement infinies. Comment choisir? En essayant!

Toujours étudiante, mon étincelle du départ m’a amené à travailler comme attachée de presse au Festival d’été de Québec où j’ai définitivement confirmé que j’étais sur la bonne voie. C’est par la suite avec la Coalition Avenir Québec, toujours en tant qu’attachée de presse, mais cette fois pour une candidate, que j’ai pu découvrir l’envers d’une campagne électorale.   

Partant terminer mes études en Australie et voulant découvrir un nouveau volet des communications, j’ai par la suite eu la chance de travailler à distance pour PLG Numérique en tant que spécialiste du marketing numérique (où Google Ads était définitivement rendu mon meilleur ami)!

De retour au Québec, les relations humaines me manquaient et c’est lors d’un premier engagement avec Brouillard, au Festivent de Lévis, que j’ai su que je voulais travailler avec cette belle équipe! Deux ans et demi plus tard, j’ai le privilège d’être en charge du marketing d’influence, ainsi que de soutenir l’équipe dans nos nombreux mandats en relations de presse. Un emploi dynamique tout à fait à mon image!


Personnalité de la semaine: Marie-Claude Bourque (Brouillard)

À lire maintenant

Magazine papier: pour résister, il faut se diversifier
La connexion humaine à l’honneur au WAQ 
40 millions $ en soutien aux entreprises technologiques
Une expérience sensorielle unique signée Stimulation Déjà Vu
Francis Mailly et Camille Duval se joignent à TESLA RP
Les Mauvais Garçons signent la nouvelle identité de FLO 96.5
Le Grenier en bref passe en mode hebdomadaire
INNOCEAN Canada accueille Tyler Brown et Mylène Savoie
Sur un chantier, les dangers sont bien réels
Outfront saisit des opportunités à Calgary
Ces marques internationales qui font confiance aux agences québécoises
Les Causantes: l’agence qui stimule concrètement les opportunités de croissance