Personnalité de la semaine: Valérie Landry (Erod agence créative)

le 28 mars 2022


erod

Valérie Landry (Elle/she/her), Directrice-conseil junior chez Erod agence créative

  • Expression utilisée fréquemment: Tout se dit, c’est dans la façon de le dire!
  • Film favori (ou série favorite): Real Housewives of Beverly Hills. À quel point les relations sont complexes quand l’argent est en jeu!
  • Occupation préférée: À temps perdu, je planifie des itinéraires de voyages que je ne ferai probablement jamais… Je suis juste un peu trop maniaque d’organisation, c’est comme ça que je le canalise. Si jamais quelqu’un pense aller à Singapour, la recherche est faite!
  • Fun fact: Il n’y a rien qui m’émeut plus qu’une amitié improbable entre deux animaux sauvages (Tiktok le sait et l’exploite à fond)

 

Enchantée, moi c’est Valérie! Depuis toute jeune, je me laisse porter par le vent en me disant que j'atterrirai un jour au bon endroit. J’ai toujours choisi mes cours en option en fonction de mes intérêts, sans me dire que ça «m’ouvrirait des portes pour plus tard». Bref, c’est comme ça que j’ai accumulé des cours de journalisme et d’espagnol, d’administration des affaires, de sociologie de la déviance et de construction des genres. C’est finalement un baccalauréat en communication que j’aurai choisi comme domaine d’études final un matin banal en mangeant mes toasts au Nutella (FYI j’ai fait le switch pour une version sans huile de palme depuis). No stress, juste une des décisions les plus importantes de ma vie, prise sur un coin de table. C’est une question d’instinct! Expressive comme pas une, je me décrirais probablement comme un mélange égal de Rachel, Monica et Phoebe. Dans mon quotidien chez Erod, je suis directrice-conseil junior, mais au party de Noël, je suis celle qui rit fort, qui ne laisse pas sa place dans les jeux et qui s’assure que tout le monde est assis à côté de sa personne pref. À ce jour, mon petit bout de chemin en comm a été parsemé de précieux mentors et de collègues talentueux (you know who you are), de gros clients (IKEA, GM, Proctor&Gamble - mon collègue Paul aime ça quand je dis Proctor&Gamble avec un accent exagéré), de gentils clients (St-Hubert, Urgel Bourgie, Hôtel Quintessence, CCITB, Jacinthe de chez Solo Mode), d’un séjour dans l’univers de la blogosphère, de pitchs qui vont bien et de pitchs qui vont moins bien, de plein d’erreurs et de beaux succès… Parce que c’est ça, le monde des agences. Ça évolue constamment, c’est des rush d’adrénaline, des tests de résilience, beaucoup de fun et des messages Slack à l’humour douteux. Tout ça pour dire que j’aime ma job. J’aime m’extasier devant la créativité de mes collègues, les aider à réaliser leurs idées de grandeur. J’aime devenir une experte dans toutes les industries de mes clients et les faire briller. Et j’aime aussi beaucoup pouvoir m’habiller comme je le veux.


Urgel Bourgie fait peau neuve pour son 120e anniversaire

À lire maintenant

Étoile montante du jour: Frédérique Lalonde (Canidé)
Le Québec remporte au total 8 prix aux Lions de Cannes 2022
Plusieurs nouveaux postes à combler pour Grenier recrutement!
En toute sécurité à bord de la voiture no 420
Corbeil s'occupe des frigos abandonnés
Le design thinking: tomber en amour avec le problème, pas la solution
Quand le juridique se mêle de la gestion de communauté
Desjardins, CRI agence et Vélo Québec nous font vibrer au rythme du vélo
Triple nomination au sein de Valtech
Levez-vous du bon pied avec McDonald’s Canada
M&H accueille deux nouvelles directrices de la stratégie client
Décès de Justine Lamoureux