Un départ à la retraite pour Pierre Bruneau

le 25 mars 2022


Après avoir passé 46 ans comme chef d’antenne à TVAPierre Bruneau tirera sa révérence le 16 juin prochain. Les téléspectateur·trices pourront tout de même le retrouver cet automne lors de la campagne électorale provinciale.

«Clore la fin d’un chapitre est toujours déstabilisant, même si de belles choses nous attendent. Ce fut un réel honneur pour moi d’occuper ce siège pendant de si nombreuses années et d’avoir établi un lien privilégié avec le public. J’ai eu la chance d’accompagner les Québécois·es à travers des moments marquants de l’actualité d’ici et d’ailleurs. Je suis sincèrement reconnaissant envers les téléspectateurs pour leur fidélité ainsi qu’envers mes collègues pour leur appui et leur excellent travail, déclare Pierre Bruneau. La transition vers cette nouvelle étape de ma vie se fera en douceur puisque je serai de retour cet automne lors de la campagne électorale provinciale.»

Bien que Pierre Bruneau quitte ses fonctions de chef d’antenne, il poursuivra son implication au sein de la Fondation Charles-Bruneau à titre d’instigateur, d’administrateur et de porte-parole. Usant de sa notoriété et de sa place privilégiée, non seulement dans l’espace public télévisuel, mais également dans le coeur des Québécois·es, Pierre Bruneau a su conscientiser les gens à propos des ravages des cancers pédiatriques et en augmenter la portée dans l’opinion publique. 

Une carrière riche et exceptionnelle
Pierre Bruneau a débuté sa carrière en 1972 à la radio CFDA de Victoriaville, suivi de la radio CJTR Trois-Rivières, pour faire le saut à CKAC Montréal de 1973 à 1980. En 1976, il fait son entrée à TVA (à l’époque Télé-Métropole) comme chef d’antenne du bulletin de nouvelles. Dès 1978, et durant plusieurs années, il se retrouve à la barre du TVA midi, ainsi que des bulletins de 16 h 30, de 17 h et de 18 h, de LCN et de TVA.

Aux premières loges de l’actualité, il a su accompagner les Québécois·es à travers des événements marquants, tels que la tuerie de la Polytechnique, la crise d’Oka, les inondations du Saguenay, la crise du verglas, les attentats du 11 septembre et, plus récemment, la pandémie de la COVID-19 et la guerre en Ukraine. À travers sa carrière, Pierre Bruneau a couvert près d’une quarantaine de soirées électorales municipales, provinciales et nationales, dont 26 comme chef d’antenne à TVA, en plus d’animer près d’une dizaine de débats électoraux.

TVA©TVA

À lire maintenant

Sophie Thibault succède à Pierre Bruneau
lg2 contribue au rayonnement du bar Blanc bec
Clark Influence fait découvrir la gamme des vins Double Vie
Wink Stratégies renforce sa liste de clients
L'été est mordant sur Mordu
sept24 lance son nouveau positionnement