La cyberintimidation, ça passe pas 

le 9 mars 2022


Du 3 au 31 mars, le gouvernement du Québec s’adresse aux jeunes de 13 à 25 ans dans l’offensive La cyberintimidation, ça passe pas , une campagne publicitaire numérique diffusée exclusivement sur Facebook, Instagram, TikTok et Spotify. Développée par lg2, la série de courtes capsules d’une quinzaine de secondes mise sur la prévention, soit d’interpeller et de faire réfléchir avant de passer à l’acte. Mégan Brouillard, humoriste de la relève et TikTokeuse bien connue, y incarne une douanière à l’entrée du cellulaire de la potentielle victime. Une façon nouvelle d’aborder l’enjeu, et, surtout, la cyberintimidation. 

Une trame narrative réfléchie pour et par les jeunes
En évitant le ton moralisateur, le récit développé par lg2 fait appel à des situations auxquelles beaucoup de jeunes peuvent s’identifier : commentaires sur le poids, jalousie et rupture amoureuse, partage de photos intimes, rumeurs et colère suscitée par les jeux en ligne sont le portrait des thèmes abordés. Ces derniers ont été déclinés grâce à des groupes de discussion menés par l’agence, lesquels ont permis de mieux cerner les angles et messages de la campagne pour ainsi cibler précisément le public identifié. 

«Ce qui est nouveau dans cette campagne, c’est l’absence totale de la victime, et donc, de victim blaming. En s’adressant aux jeunes intimidateur·trices, qui se croient au-dessus de tout, on les ramène à l’ordre avec une personne en autorité qui a de la répartie et qu’on a envie de respecter», explique Christine Larouche, associée, directrice, Stratégie, lg2.





Crédits:
Client : Ministère de la Famille du Québec
Vice-présidence création : Luc Du Sault
Direction de création : Luc Du Sault
Conception-rédaction : Camille Gagnon
Direction artistique : Olivier Caron
Stratégie : Christine Larouche
Service-conseil : Alexandra Laverdière, Maude Richard
Production d’agence : SImon L. Dubé
Montage : Thomas Bourget
Médias : Touché! (Sarah Perreault, Émilie Bertrand)
Réalisation : Nicolas Brassard
Direction de la photographie : François Gamache
Maison de prod. / Production : Nova Film (Camille Perras)
Post-production visuelle : Studio Élément
Studio de son / Radio : BLVD (Guillaume Houde)
Studio de son / Vidéo : Studio Expression (Martin Hudon)
Adaptation anglaise : Andrew Morgan

À lire maintenant

L’image de l’Office montréalais de la Gastronomie déployée par lg2
Top 10 des campagnes du mois de juillet
Chez Domino's, c'est la pizza avant tout
Vins Balthazard renforce son positionnement avec lg2
Lassonde fait sensation avec Oasis HydraFruit
Petite enfance, grande différence
Top 10 des campagnes du mois de juin