Privacy Sandbox sur Android: Google respecte les données personnelles

le 16 février 2022


Google propose Privacy Sandbox sur Android qui vise à proposer de nouvelles solutions publicitaires fondamentalement plus confidentielles. Concrètement, ces solutions fonctionnent sans identifiants multi applications et limiteront le partage des données de l’utilisateur·trice avec des tierces parties, incluant l’identifiant publicitaire. L’initiative Privacy Sandbox sur Android repose sur ses efforts précédents sur le web. Google trace la voie pour améliorer le respect de la vie privée des utilisateur·trices, sans mettre en péril l’accès au contenu et aux services gratuits. 

Les applications mobiles font partie intégrante du quotidien. Actuellement, plus de 90 % des applications sur Google Play sont gratuites, ce qui permet à des milliards d’utilisateur·trices d’accéder à du contenu et à des services de qualité. La publicité numérique joue un rôle majeur dans ce cadre. Mais pour assurer la santé de l’écosystème d’applications — bénéfique aux utilisateur·trices, aux développeur·ses et aux entreprises — l’industrie doit repenser le fonctionnement de la publicité numérique afin de mieux protéger la vie privée des utilisateur·trices. 

L’inefficacité des approches directes 
Avec Privacy Sandbox sur Android, Google a pour but de concevoir des solutions publicitaires efficaces pour renforcer la confidentialité, en donnant aux utilisateur·trices l’assurance de ne pas être constamment suivis et en fournissant aux développeur·ses et aux entreprises les outils nécessaires pour prospérer dans les services mobiles. 

Travailler avec l’industrie 
Les développeur·ses peuvent évaluer les propositions initiales et partager leurs commentaires sur le site Android pour les développeur·ses. Google compte publier les versions préliminaires pour les développeur·ses tout au long de l’année et lancera une version bêta à la fin de l’année. Google est engagé à travailler plus étroitement avec les organismes de réglementation. Il a pris des engagements publics dans le cadre de son projet Privacy Sandbox sur le web. Il appliquera aussi ces principes à son travail sur Android et continuera à travailler avec des acteurs comme la Competition and Markets Authority du Royaume-Uni. 

L’initiative Privacy Sandbox sur Android constitue un élément important de sa mission, qui vise à relever le niveau de protection de la vie privée des utilisateur·trices, tout en veillant à ce que les développeur·ses et les entreprises puissent continuer à prospérer dans le secteur des services mobiles.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

google

À lire maintenant

Les publicités arrivent sur YouTube Shorts
lg2 contribue au rayonnement du bar Blanc bec
Clark Influence fait découvrir la gamme des vins Double Vie
Wink Stratégies renforce sa liste de clients
L'été est mordant sur Mordu
sept24 lance son nouveau positionnement