MissPixels et Hudrid font un portrait du Québec 2.0

le 18 octobre 2012


Après quatre mois d’observation et d’analyse, MissPixels et Hubrid dévoilent les résultats d’une vaste enquête sur les 50 plus grandes villes du Québec et le web 2.0: Villes virtuelles 2012. Bien qu’à peine 58% de ces municipalités aient déjà établi une présence dans les médias sociaux, deux variables apportent une perspective particulièrement positive selon deux facteurs: l’engagement moyen (jusqu’à 13,9% en août) et la croissance moyenne annualisée (+133%).

L’étude propose des statistiques, une analyse des meilleures pratiques, quelques réflexes à optimiser, ainsi qu’une première carte du Québec 2.0. La ville de Gatineau y fait figure de capitale, accompagnée de sept villes centres: Québec, Montréal, Laval, Shawinigan, Sherbrooke, Boucherville et Lévis. On y traite aussi du phénomène de la «banlieue fantôme» à l'instar de quelques villes comme Terrebonne, Repentigny et Brossard qui brillent par leur absence sur Facebook, Twitter et YouTube. L’étude complète peut être téléchargée en ligne.

À lire maintenant

Est-ce qu’on peut vendre des idées politiques comme on vend un bon burger?
Globalia revient sur l'événement Craft Dot All 2022
Brisons les clichés une voix à la fois
L'épargne, on est bien placés pour t'en parler
Le Projet Ascension Stacy's appuie les femmes entrepreneures
LG2 met en lumière le mouvement collectif intelligent d'Hilo