Meta menace de retirer ses applications d'Europe

le 7 février 2022


Meta rendra peut-être ses applications importantes telles qu'Instagram et Facebook inaccessibles en Europe. Le 3 février dernier, l'entreprise a publié son rapport annuel dans lequel elle a partagé son intention de quitter l'Europe. 

La réglementation européenne sur les données empêche Meta d'ingérer les données des Européen·nes sur les serveurs américains. Fondamentalement, Meta affirme que la capacité de traiter les données des utilisateur·rices entre les pays est cruciale pour son activité à la fois sur le plan opérationnel et pour le ciblage publicitaire. Les lois européennes destinées à protéger la vie privée des utilisateur·rices en gardant les données des utilisateurs dans la juridiction de l'Union européenne ont invalidé les systèmes précédents. Ainsi, parce que Meta n'a pas été en mesure de conclure de nouveaux accords de partage de données, il menace de s'éloigner du continent avec Facebook et Instagram.

Ce n'est pas la première fois que la société formule ce genre de menaces, sans jamais les mettre à exécution.

Sources: HuffingPost, Les Echos, Mashable

meta©heise online

À lire maintenant

À la r’voyure Meta!
Doit-on s’inquiéter du réseau social de Donald Trump ?
Meta met à jour Facebook Reels pour combattre TikTok
Instagram fait évoluer sa marque
Les NFT arrivent sur Instagram
Nano-influencer grand
L'avenir des médias sociaux est vertical