Une nouvelle plateforme voit le jour au Canada: Digibonus

le 12 octobre 2012


Digibonus a conclu un partenariat avec iFact pour viser le marché canadien. La plateforme Digibonus permet d’acquérir de nouveaux clients et de renforcer l’engagement des communautés en ligne sur Facebook, le mobile et le web. Elle est déjà déployée en France chez les plus importants groupes de médias, chez les grandes marques ainsi qu’auprès des agences. La plateforme permet à ses utilisateurs d’approfondir ses relations avec leurs prospects et leurs communautés de façon ludique et interactive en proposant une trentaine d’applications toutes complètement personnalisables. La plateforme peut être reliée avec des systèmes CRM pour permettre aux utilisateurs d’enrichir leur connaissance client.

«Le Canada représente une grande opportunité pour Digibonus, compte tenu de la maturation rapide du marché», note Jean-Marc Holder, associé-fondateur de Digibonus. «Notre solution cible les besoins de médias et marques souhaitant passer à la vitesse supérieure dans leur social marketing. La possibilité de créer des applications personnalisées qui partagent les données avec leur CRM crée un puissant levier dans la génération de leads, le développement des ventes et la fidélisation de clients. Nos interfaces vers les bases CRM permettent d’intégrer des activités web, mobile ou Facebook dans une stratégie globale unique de gestion de client», renchérit-il. «Nous avons choisi iFact comme partenaire, car nous avons été séduits par sa capacité d’accompagner les entreprises souhaitant développer une stratégie innovante autour des réseaux sociaux».

«Nous envisageons cette entente avec enthousiasme, car Digibonus offre une plateforme puissante pour appuyer les stratégies de médias sociaux avancées que nos clients recherchent», explique Sabine Kerner, fondatrice d’iFact. «La réaction initiale du marché québécois est extrêmement positive, car les médias et les marques reconnaissent le potentiel d'augmenter l’acquisition et la fidélisation de nouvelles clientèles avec les applications Digibonus», ajoute-t-elle. «Nous offrirons un support de proximité, en assurant un temps de réponse accélérée pour toute question des utilisateurs, une bonne vision des caractéristiques du marché local, ainsi qu’un service de développement de campagne clé en main pour les clients qui le souhaitent», conclut-elle.


BROUILLARD ne chôme pas

À lire maintenant

BROUILLARD ne chôme pas
La Banque TD choisit Ogilvy comme agence de création de référence au Canada
L'agence Anna Goodson accueille Character Pérez
Kryzalid signe le site web de l’Association des architectes paysagistes du Québec
Wazo lève 7,5 millions $ en financement d'amorçage
Couche-Tard en mode ODpanneur
Accès pharma chez Walmart, ça change tout
Décortiquez le mystère de Nuit Blanche et son parfum avec Radio-Canada et PHD
Le fabuleux destin du Cinéma Beaubien
S’engager à fond avec le Fonds du Grand Mouvement de Desjardins
Personnalité de la semaine: Frédéric Bove (Prompt)
Ad hoc recrute trois nouveaux talents