Justine Aubry

Bonne année RP!

par Justine Aubry, le 21 janvier 2022


Chaque nouvel an amène son lot de changements, de réflexions, mais aussi de tendances phares. Pour une industrie bouillonnante comme celle de la communication et du marketing, c’est l’occasion de repenser les méthodes et d’explorer des démarches plus actuelles. Les relations publiques, messagères des organisations et gardiennes de la confiance des publics, savent plus que jamais qu’il est important d’être de son temps. Quelles tendances les agences RP sont-elles le plus susceptibles d’adopter en 2022? On en discute avec Thara Tremblay-Nantel, PRP et présidente-fondatrice de Thara Communications.

«La personnalisation des approches médias, la pertinence de la nouvelle proposée et le timing n’auront jamais été aussi importants dans notre monde de surinformation», débute d’emblée Thara Tremblay-Nantel. Il est vrai que dans un univers multiplateforme comme le nôtre, où les publics sont constamment bombardés de contenu en tout genre, diffuser un message peut devenir un véritable casse-tête pour les professionnel.les des relations publiques.

Alors, en cette nouvelle année, de quelles manières « innovantes » doit-on rejoindre les publics? Comment rendre intéressant un message ou pertinente une annonce parmi un flot incessant d’informations, notamment alimenté par la crise actuelle?

Pour la présidente de Thara Communications, il s’agit surtout de porter attention aux nouvelles qui n’en sont pas réellement. «C’est l’un des rôles clés des professionnel.les des relations publiques que d’éduquer les dirigeant.es sur l’importance d’approcher les médias lorsqu’on a vraiment une nouvelle d’intérêt publique. Sinon, utiliser ses propres plateformes sociales et miser sur une belle infolettre peut fonctionner pour souligner un 10 ans en affaires, par exemple.»

Faire rayonner le local
Bien qu’il puisse être difficile pour un.e relationniste d’approcher un média dans cette mer de nouvelles, les journalistes sont aujourd’hui plus que jamais sensibilisés à la réalité des entreprises d’ici. Ils continueront de donner une place importante aux organisations locales dans leur tribune au cours de la nouvelle année, croit Thara.

«La pandémie aura encouragé les médias à mettre nos belles entreprises encore plus en avant-plan, une tendance qui semble là pour rester et qui est belle à voir pour soutenir notre économie locale.»

Selon la spécialiste, les restrictions événementielles ont aussi occasionné moins de déplacements pour les journalistes qui ont passé plus de temps devant leur ordinateur et à leur bureau. «Ils ont ainsi pu découvrir plus de projets via des envois de colis ou des présentations en ligne, entre autres.»

En 2022, oui aux démarches responsables
La nouvelle année rime avec sensibilité locale, mais aussi avec initiatives vertes. L’idée est de déployer des stratégies de communication qui soient plus respectueuses de l’environnement. On pense au phénomène du unboxing (ouverture de colis) plus vert qui mise sur l’utilisation d’un emballage réutilisable ou recyclable lors d’envois de presse. Par exemple, certains paquets utilisent une «mousse» soluble qui fond au simple contact  de l'eau.

«En ce moment, les entreprises et les agences doivent de plus en plus montrer les efforts faits en ce sens. Les compagnies de fournitures offrent également plus d’options vertes. Une autre façon d’éviter le gaspillage est de valider l’intérêt avant de procéder à l’envoi d’un colis. On trouve donc des créateurs.trices qui souhaitent réellement recevoir et tester les produits envoyés, plutôt que de faire des envois de masse», explique Thara Tremblay-Nantel.

Réalité virtuelle et fonctionnalités techno
De plus en plus utilisée dans les domaines les plus variés, la réalité virtuelle gagne tranquillement l’industrie des relations publiques, mais son application se fait encore timide. Gageons qu’elle gagnera en popularité en 2022 et dans les années à venir. Celle qu’on appelle communément «VR» propose notamment une nouvelle manière multisensorielle de «vivre» les messages diffusés et de tester des expériences immersives de communication.

«J’ai hâte de voir la place que la réalité virtuelle va prendre, on en entend beaucoup parler, mais j’ai encore peu vu d’applications dans mon quotidien de relationniste de presse», s'interroge la présidente-fondatrice de Thara Communications.

Fonction qui permet de gagner en temps et en efficacité par sa nature «multicanale», le cross-posting, procédé qui consiste plus précisément à publier un même message sur différentes plateformes de réseaux sociaux, gagne à être utilisé cette année, selon Thara Tremblay-Nantel.

«Au niveau du marketing d’influence, j’aime beaucoup l’arrivée du cross-posting sur Instagram. Cette technique permet de publier simultanément un même contenu sur le compte du créateur de contenu et sur celui de la marque avec qui il collabore.» Une façon efficace d’arrimer le message d’une entreprise sur différents canaux à la fois.

Et les fameux influenceurs?
Justement, parlons de marketing d’influence. Les entreprises et les marques utiliseront-elles autant les «collabs» avec des influenceurs en 2022? Avec la mésaventure du «party Sunwing», la nouvelle année a très mal débuté pour les créateurs.trices de contenu au Québec. Mais même écorché.e.s par cette histoire rocambolesque, ils.elles risquent de rester dans la mire des relationnistes au cours de la prochaine année. User de prudence dans le choix d’association et bien évaluer les retombées pour une entreprise pourrait constituer la marche à suivre pour ne pas se tromper.

«Je pense que les agences de communication n’ont plus le choix en 2022 d’avoir un outil pour évaluer le marketing d’influence afin de faire des bonnes recommandations aux clients. J’aime aussi beaucoup la montée du marketing affilié qui démontre d’une façon simple et efficace quel.les créateurs.trices de contenu ont une communauté d’acheteurs dans le créneau d’activité d’un client.»

Pour conclure, que doivent garder en tête les professionnel.les des relations publiques dans les mois à venir ?

«Trop souvent, pour gagner du temps, des relationnistes communiquent en masse aux médias et aux influenceurs. Je pense qu’il faut se rappeler que  dans les relations publiques, il y a le mot «relation», et qu’il n’y a pas d’autres secrets pour en développer une que de personnaliser ses approches et d’être rapide et disponible», conseille avec sagesse la spécialiste.

Maintenant au fait de ces nouveautés, êtes-vous prêt.es à affronter la nouvelle année? 

rp


Gestion pandémique: quel bilan au Québec?

À lire maintenant

Femmes inspirantes: Camille Hamelin (Poches & Fils)
L’humain au cœur du collectif Humanise
Asmir Pervanic revient chez ROMEO
Commères reçoit la bourse Aile jeunesse
Levez la main pour un meilleur système d'éducation
Connaissez-vous Ilham Lmissaoui?
Station 22 se tourne vers l'Agence Sonia Gagnon
Groupe Juste pour rire sélectionne Cartier Média
Maison 1608 fait découvrir le meilleur du Saguenay–Lac-Saint-Jean
La Bijouterie LSM choisit Nellie Marketing
Brouillard est dans le feu de l'action
Dévoilement des finalistes des Grands Prix de la Relève d’Affaires