Mario Mercier et Julie Royer, coprésidents de la SDGQ

le 13 décembre 2021


La Société des designers graphiques du Québec dévoile sa nouvelle coprésidence. C’est lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est tenue le 17 novembre dernier que les administrateurs et les membres présents ont accepté à l’unanimité la proposition de Mario Mercier et de Julie Royer de siéger à titre de coprésidents.

Depuis plus de deux décennies Mario Mercier est une référence du design d’ici. Après d’expéditives études en cinéma, il découvre le design et rejoint les meilleurs de l’époque: Lumbago. En 1996, il fonde son propre studio. Sous sa direction, orangetango repoussera les limites du culot en design, en publicité et en nouveaux médias pour des clients tels que le Théâtre du nouveau monde, le Cirque du soleil, l’Opéra de Montréal, le Musée des beaux-arts de Montréal, Fruits et passion, Agropur, le Centre national des arts et de nombreux autres. En 2014, 18 ans et 400 prix nationaux et internationaux plus tard, Mario quitte orangetango pour faire ce qu’il fait le mieux; inventer quelque chose de neuf. Depuis, Compagnie et cie accompagne de nombreux client tel que La ville de Montréal, Le Quartier des spectacles, Kamik, le TNM, la Distillerie Brasserie McAuslan, La belle excuse et Transplant Québec dans le développement et le déploiement de leurs marques. Outre ses réalisations professionnelles, il a également partagé son savoir à titre de chargé de cours à l’UQAM.

Julie Royer est designer graphique. Diplômée de l’Université Laval, de la Zürcher Hochschule der Künste (Zürich, Suisse) et de l’UQAM, elle se spécialise en stratégie et en identité de marque. Elle enseigne à l’École de design de l’Université Laval, au Studio Montréal de l’École de design de Nantes Atlantique, au Cégep Marie-Victorin et au Cégep du Vieux-Montréal, en plus de collaborer en tant que conseillère de recherche à la Chaire Diament de l’École de design de l’UQAM. Elle est également membre chercheuse du collectif Civic City des designers Ruedi et Vera Baur. Pendant plusieurs années, elle a travaillé en tant que designer graphique et directrice artistique. En agence de design, elle a complété des mandats pour des clients tels que Gestev, Desjardins, le Comité olympique canadien, Bell et Alcoa. En tant que designer indépendante, elle a œuvré auprès de clients comme le Musée national des beaux-arts du Québec, EXFO, SSQ Auto, Desjardins et la TÉLUQ. Très impliquée dans le monde du design, elle était vice-présidente de la SDGQ depuis 2018. Elle participe à divers jurys de design et est conseillère auprès du Web à Québec pour établir les sujets de conférences et évaluer les propositions de présentations portant sur le design.

Ceux-ci désirent remercier le conseil d’administration ainsi que l’ensemble des membres pour leur confiance, en plus de souligner l’apport indéniable du président sortant, Benoit Giguère, à la mise en place de liens forts entre la SDGQ et plusieurs acteurs importants du design. Que ce soit par l’organisation du Sommet mondial du design de 2017 en collaboration avec les autres associations québécoises de design, par le travail fait en association avec le Bureau du design de Montréal, par les liens tissés avec l’International Council of Design, par la refonte des concours avec l’A2C ou par les nombreux dossiers achevés lors de ses six années à la présidence, la SDGQ est maintenant plus forte grâce aux liens tissés avec de nombreux acteurs du design.

Voulant travailler à faire rayonner la profession et à garantir la pérennité de l’association, les nouveaux coprésidents souhaitent maintenant se tourner davantage vers les membres dans le but de bâtir une association qui sera forte et d’une grande utilité pour les designers graphiques du Québec. Qu’ils soient pigistes ou en agence, solo ou en équipe, juniors ou d’expérience, les designers d’ici seront plus forts et mieux entendus en réunissant leurs voix.

En tant que représentants de la communauté du design graphique québécois, Mario Mercier et Julie Royer sont heureux de pouvoir travailler à promouvoir et défendre la profession auprès des décideurs d’affaires et de la société civile, en étroite collaboration avec le conseil d’administration. Ils sont impatients de travailler à réunir les designers autour de projets communs, afin de contribuer à faire rayonner le design graphique québécois ici et ailleurs dans le monde.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

SDGQ


Sherpa recrute trois expertes-conseils

À lire maintenant

Mission talent: comment retenir et attirer les meilleurs talents en agence
La pandémie change les pratiques en conciliation famille-travail
Sonya Bacon nommée vice-présidente stratégie et conseil chez Archipel
Humanise lance la 5e édition des Masterclass au Québec et en Ontario
L'illustrateur Dominic Bodden se joint à Anna Goodson
Sherpa recrute trois expertes-conseils
Le meilleur des deux mondes avec Oîkos
Coco Village est nommé le meilleur site e-commerce québécois en 2021
Kettlemans Bagel fait confiance à Massy Forget Langlois relations publiques
Jules Hébert nommé directeur général adjoint de Montréal centre-ville
Des événements qui rapportent en 2022 avec SUITE22
Insubordination prête main-forte au Potager Riendeau