Personnalité de la semaine: Catherine Lachance (Récréation)

le 29 novembre 2021


Catherine Lachance

Catherine Lachance (Elle, She, Her), Directrice, communications et stratégie chez Récréation

Expression utilisée fréquemment : J’en ai plusieurs, ce serait difficile de choisir. Mais il faut savoir que je suis une grande fan d’adverbes bien placés. Visiblement, étant mon préféré.  

Film favori : J’adore tous les films de Marvel, mais pour la trame sonore, définitivement le film Mamma Mia.

Occupations préférées : Voyager, m’entraîner, passer du temps avec mon chien Theo, cuisiner, magasiner en ligne (oups).

Fun fact : J’ai assez de vêtements dans ma garde-robe pour ne jamais porter la même chose pendant une demi-année. Ça doit avoir un lien avec ma passion pour le magasinage… (double oups).

Si on m’avait dit au cégep que je serais un jour directrice communications dans une agence de publicité, je ne l’aurais jamais cru. Moi, je voulais être orthodontiste. C’est l’emploi logique quand on a une peur bleue du dentiste et qu’on déteste les maths, non?

C’est la veille de la fin des inscriptions à l’université que j’ai pris un tournant inattendu : les communications. La journée même, j’avais rencontré mon prof de psycho qui m’avait dit qu’il me voyait bien là-dedans parce que j’étais dégourdie et que ça fittait avec ma personnalité (pour reprendre ses mots). Visiblement, ça n’en prenait pas beaucoup pour me faire réaliser que j’avais zéro envie de travailler dans la bouche du monde toute ma vie.

Je suis donc entrée au baccalauréat en communication de l’Université Laval, un peu les yeux fermés, en n’ayant aucune idée dans quoi je m’embarquais. C’est trois ans plus tard, un diplôme en main, des tonnes de belles rencontres et quelques partys en banque, que j’ai commencé chez Récréation (anciennement, Agence Masse) comme stagiaire. Je ne savais toujours pas ce que je voulais faire, encore moins ce que je faisais, mais une chose était certaine : j’étais à ma place.

En 5 ans, j’en ai appris des affaires! Et commencer chez Récréation a été plus que bénéfique. Dès le jour un, j’ai eu le privilège d’avoir des patron.ne.s et des collègues qui ont voulu m’apprendre. Des gens extraordinaires (et patients) qui m’ont permis de m’exprimer, de mettre à profit ma créativité et de me faire les dents, littéralement. Ça l’a été le fun, challengeant, un peu rock‘n’roll, mais ô combien formateur.

Aujourd’hui, avec mes nouvelles fonctions à titre de directrice (c’est capoté de dire ça quand je pense à la jeune moi totalement perdue), je m’engage à m’investir tout autant auprès de mon équipe. C’est important pour moi de répondre à leurs questions, de les amener plus loin, d’être disponible pour eux et elles. Mais surtout, je veux qu’ils et elles aient du plaisir. J’ai à cœur leur succès, comme j’ai à cœur celui de l’agence. Quand je vois mes collègues réaliser un bon coup, je suis extrêmement fière. Parce que quand on gagne, on gagne en équipe! Mais moi, mon but ultime, c’est de développer les meilleures étoiles du match.   

Et on a sincèrement une équipe de feu chez Récréation.

Que ce soit pour des mandats en publicité, en image de marque, en communication stratégique, en numérique et en design graphique, on éclate le moule. Notre approche en cocréation nous permet de mettre corps, cœur et âme dans nos mandats. C’est notre dévouement pour l’atteinte d’un but commun et cet amour pour la création qui font de nous une agence qui aime sortir du rang et qui réinvente les règles pour gagner.

C’est définitivement une fierté pour moi d’évoluer avec toutes ces talentueuses personnes.


Personnalité de la semaine: Philippe Lamarre (Urbania)

À lire maintenant

La pandémie change les pratiques en conciliation famille-travail
Sonya Bacon nommée vice-présidente stratégie et conseil chez Archipel
Humanise lance la 5e édition des Masterclass au Québec et en Ontario
L'illustrateur Dominic Bodden se joint à Anna Goodson
Sherpa recrute trois expertes-conseils
Le meilleur des deux mondes avec Oîkos
Coco Village est nommé le meilleur site e-commerce québécois en 2021
Kettlemans Bagel fait confiance à Massy Forget Langlois relations publiques
Jules Hébert nommé directeur général adjoint de Montréal centre-ville
Des événements qui rapportent en 2022 avec SUITE22
Insubordination prête main-forte au Potager Riendeau
Marie Millot nommée directrice des opérations, Service de personnel d’accueil chez SGM