St-Hubert et Léger dévoilent l’Indice salade de chou

le 15 novembre 2021


À l’occasion de son 70e anniversaire, St-Hubert répond à l’une des plus importantes questions qui préoccupent la société québécoise depuis des décennies : crémeuse ou traditionnelle ? Grâce à une enquête menée par la firme Léger et en collaboration avec l’agence de relations publiques TACT et l’agence créative Sidlee, l’iconique chaîne de rôtisseries révèle que 64 % des Québécois préfèrent la salade de chou crémeuse, contre 33 % pour la salade de chou traditionnelle.

Les résultats de Léger en main, les équipes du marketing et des communications de St-Hubert se sont associées avec Sidlee pour créer du contenu numérique destiné aux médias sociaux de l’entreprise, ainsi qu’une page web qui met en images les résultats de l’étude et le profil des amateurs de l’une ou de l’autre des plus célèbres salades du Québec. Pour consulter l’Indice salade de chou, cliquez ici. De plus, Sidlee a créé un jeu-questionnaire pour que tous puissent faire le test et découvrir enfin s’ils sont de VRAIS «crémeux» ou «traditionnels». Ce jeu-questionnaire est disponible dans La Presse Plus du 15 au 21 novembre. Afin de compléter l’opération de presse de l’Indice salade de chou, St-Hubert a ensuite fait appel à l’agence TACT pour communiquer cette importante missive tant attendue partout au Québec. En plus de creuser un peu plus sur le contexte dans lequel l’étude a été réalisée, TACT a aussi su montrer en image les différences entre les amateurs de crémeuse et de traditionnelle.

«St-Hubert fait partie de la vie des Québécois depuis 1951 et depuis longtemps, le Québec s’interroge sur cette grande question, «crémeuse ou traditionnelle ?». Pour célébrer notre 70e anniversaire, nous voulions donc aller au fond des choses et enfin trouver la réponse que tous recherchent depuis tant d’années. En plus de résoudre cette énigmatique question, l’analyse de Léger nous a fourni de précieuses informations sur les besoins et les préférences de nos clients. Ceci nous sera utile pour toujours mieux les servir, peu importe leur choix de salade de chou», souligne Richard Scofield, président du Groupe St-Hubert Ltée.

«Canadiens ou Nordiques ? Le Oui ou le Non ? Ginette ou Céline ? Le choix de salade de chou des Québécois chez St-Hubert appartient à ces grandes questions qui traversent notre histoire et notre culture populaire. Quelle fierté d’avoir participé à sa résolution ! Nous avons approché ce sondage avec détermination et sérieux afin de, non seulement refléter de manière exacte la préférence des Québécois, mais aussi d’élaborer le profil des amateurs de l’une ou de l’autre des plus célèbres salades du Québec», explique Christian Bourque, PAIM, Vice-président exécutif et associé chez Léger.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

sth 1
sth 2
sth 3
sth 4

Crédits :
Client : St-Hubert + Marilyne Dagenais
Équipe marketing et communication : Les Rôtisseries St-Hubert Ltée
Agence : Sid Lee
Direction de création : Jean-Christian Bizier, Maxime Paiement
Équipe de création : Jean-Bernard Bastien, Simon Caspar, Pierre Beau, Katya Katsnelson et Léa Dubé
VP service-conseil : Jean-François Fortin
Directrice service-conseil : Priscilla Marullo
Équipe service-conseil : Charlotte Salaun et Ariane Joly
Directeur stratégie : Yanick Bedard
Agence de relations publiques TACT : Jason Patuano, Samuel Tremblay, Camille Riverain, Geneviève Breton.


Top 10 des campagnes du mois de novembre

À lire maintenant

Freebird de Tonic DNA se qualifie aux Oscars 2022
C’est le temps de négocier pour tout le personnel en CPE
On a tous un rôle à jouer pour les droits des enfants
Voyou signe l’identité visuelle de Mama Shrub
4ZERO1 accueille Benny Nicks
CFMOTO Canada et Forsman & Bodenfors présentent tous les types de forces
ZEN Running Club fait confiance à NATA PR
Les Lions de Cannes 2021 sur grand écran au Cinéma du Parc
En route vers la 26e édition des Jeux de la communication
Gabriel Campeau nommé Directeur à la commercialisation et stratégies chez illuxi
La légende s'écrit une gorgée à la fois
Galerie Studio mélange le monde réel et virtuel