Chez nous, c’est Lafleur

le 10 novembre 2021


Lafleur est une marque présente dans les assiettes des Québécois et Québécoises, et ce, depuis 1912, avec des produits savoureux et réconfortants. Pour Lafleur, l’année 2020 fut une année synonyme de retour aux sources, retour à l’essentiel. C’est pourquoi l’équipe marketing d’Olymel a ramené l’ancienne signature de marque : Chez nous, c’est Lafleur. Pour imager le concept, Olymel a mandaté l’équipe SOMA.

«Pour nous, cette signature représente parfaitement l’ADN de la marque Lafleur et l’importance des traditions québécoises qui s’y attachent. Le chez nous fait référence à notre "chez nous", nos maisons, mais aussi à "notre chez nous", le Québec, que nous avons tous redécouvert au courant de la dernière année», explique Véronique Legault, chef de marque Lafleur.

De ce retour aux sources est venu un concept publicitaire en toute simplicité mettant de l’avant 5 occasions clés pour la marque : le temps des fêtes, la saison de hockey, le temps des sucres, l’été et le brunch de fin de semaine. «En partant de ces 5 moments phares pour la marque, nous avons décliné la signature "Chez nous, c’est Lafleur", pour en faire une campagne qui roule sur 365 jours. Par exemple, nous sortons dès novembre la déclinaison Noël signée : La famille, c’est chez nous.»

Olymel voulait transmettre ses valeurs de marque, l’importance pour Lafleur de se réunir entre amis et famille autour d’un bon repas. Quoi de mieux qu’une musique forte qui transmet instantanément cette émotion. C’est pourquoi la célèbre chanson de Stéphane Venne : «Le temps est bon» a été choisie pour signer l’ensemble de la campagne.

Finalement, SOMA a imagé le concept. «Nous avions un concept fort en mains, nous avions maintenant besoin d’une équipe aussi forte pour le réaliser, on ne peut pas tout faire à l’interne», mentionne Stéphanie Lacoste, gestionnaire création et production pour Olymel.

L’objectif de cette campagne est de créer de la valeur à cette marque très connue pour ces saucisses fumées. «C’est un défi de tous les jours de créer de la valeur autour d’une marque qui œuvre dans des catégories aussi compétitives en magasin», l'équipe espère que cette campagne établira clairement que Lafleur est la marque à avoir à l’année dans les frigos. 

Une déclinaison web et médias sociaux sera également mis en place à l’interne par la nouvelle équipe numérique d’Olymel.






Crédits:
Annonceur : Olymel — Stéphanie Lacoste, Véronique Legault et Joanne Dalpé
Production : SOMA Pub Inc.
Réalisation : Anthony Ayotte
Producteur exécutif : Michel David
Directeur de la photographie : Steve Danyluk
Directrice de production : Karen Murphy
Styliste culinaire : Blake Mackay
Monteur Offline : Olivier Guillemette
Coloriste : Cristobal Cortes (Attraction Images Postproduction)
Monteur Online : Emmanuel Mazeron
Finition sonore : LaMajeure
Musique : “Le temps est bon", écrit et composé par Stéphane Venne
Production du réenregistrement: Le département musique - Maxime Veilleux
Libération des droits musicaux: TRAM7 - Laetitia Lebedeff


Luc Langevin, Geneviève Schmidt et Rita Baga laissent le public sur sa faim

À lire maintenant

Bloom célèbre ses 15 ans
BrandBourg se joint au collectif Humanise
Felipe RP en charge des relations de presse de Vet & Cie
Le design graphique en 2022: Miser sur l’évolution plutôt que sur le changement
François Croteau fait son entrée chez Ryan Affaires publiques
Benny & Co. fait découvrir sa nouvelle sauce BBQ avec Pratico Média
«Je ne suis pas un robot» rayonne dans les médias sous l'expertise de nacelles&co
Le CÉGEP de Sept-Îles recrute à l’international avec Hula Hoop
L'étoile montante du jour: Sébastien Ferrand (Hamak)
Triple nomination dans l'équipe de direction de Touché!
Zú accueille Carl Charest à titre de directeur communications, marketing et affaires publiques
L'Université de Montréal parle de la santé mentale avec Tout le monde a des bas