Dans l’œil de Gladys Kounkou (Bob)

le 5 octobre 2021


Gladys Kounkou
Gladys Kounkou (elle), Directrice conseil chez Bob

  • Une cause qui te tient à cœur : Pour moi l’égalité des chances et l’accessibilité à une éducation de qualité pour tous sont extrêmement importantes.
  • Qu’apportes-tu sur une île déserte : mon maillot de bain, mes lunettes de soleil, un hamac et plein de livres.
  • Si tu étais un évènement historique, tu serais : L’élection de Barack Obama en 2008 pour l’immense fébrilité et l’excitation de sa campagne, ainsi que la grande vague d’espoir que sa victoire a apporté.
  • Ton mot favori : Merci. Tout simplement.

Les années ont passé, les temps évoluent, mais ne soyons pas dupes
Très jeune, j’ai eu la chance d’évoluer dans des milieux multiculturels. Ma différence n’était jamais pointée du doigt, au contraire elle était plutôt célébrée !

Au cégep et à l’université, j’ai eu le choc de réaliser que je ne vivais pas dans un monde parfaitement inclusif et ouvert à l’autre. C’est de là qu’est née en moi la profonde et triste conviction que je devais travailler plus fort, que je devais parler bien et souvent, que je devais me faire voir et me faire valoir davantage que mes collègues blancs pour obtenir une place autour de la table. Prendre la parole devant un groupe de collègues blancs, c’est une expérience qui peut être anodine pour certains, mais qui, pour moi, femme de couleur, était extrêmement stressante qui nécessitait une énergie immense au début de ma carrière. Prenez un instant pour vous replacer dans vos chaussures de jeune professionnel, et rappelez-vous les sentiments de stress, d’inconfort, de manque de confiance que vous ressentiez. Maintenant, imaginez qu’en plus de cela, vous êtes différent physiquement, et qu’en plus, la société a placé en vous à travers différentes expériences, le sentiment que vous devez en faire plus pour arriver au même niveau que les autres. Vous ne les dépassez pas, vous faites simplement avec de gros efforts, pour arriver au même stade que vos confrères…

La vie a placé des gens sur mon chemin, qui m’ont rassuré, qui m’ont aidé, et qui m’ont surtout écouté. Ces personnes ont semé en moi une confiance qui a fini par trouver une place solide et constante dans mon esprit. C’est ce qui m’a permis d’évoluer en une professionnelle épanouie et ambitieuse. Si bien qu’aujourd’hui, il est évident pour moi qu’il est primordial de redonner à la relève. À mon tour, je veux connecter avec les jeunes professionnels de mon milieu qui peuvent vivre les mêmes inconforts et inquiétudes que j’ai pu vivre dans le passé. Oui, les années ont passé, oui les temps évoluent, mais ne soyons pas dupes. Nous nous devons de continuer à faire en sorte que tout un chacun ait une place égale et légitime.

--

Afin que toute notre industrie se fasse davantage voir et entendre, le Grenier aux nouvelles souhaite présenter des modèles inspirants issus de la diversité culturelle, de sexe, d’identité de genre, d’âge et en situation de handicap dans sa nouvelle série « Dans l’œil de… ». Cette série vise à donner l’espace à des talents cachés de l’univers de la communication – publicité, production, côté agence et côté client, et à nous faire découvrir des personnes qui auraient lancé une initiative pour favoriser l’équité, la diversité et l’inclusion dans leur organisation. Si vous souhaitez soumettre votre portrait, ou connaissez une personne qui serait intéressée, écrivez-nous à [email protected].

 

 


Fais partie de la gang de Nic Laloux cet été

À lire maintenant

Jean-Benoit Ratté à présent chez Catapulte
Le Rendez-vous est lancé
Es-tu un·e H?
«Le travail doit avoir un sens»: expériences de stage de la Génération Y 
Cartier Média, un secret (pas très) bien caché
Strøm spa nordique fait le saut dans le contenu audio
PRIX NUMIX 2022: les lauréat·es dévoilé·es
Montréal est allumée pour la 11e édition de C2 Montréal
Trois talents font leur entrée chez Braque
Faites du chemin avec Desjardins Entreprises et Dans l’oeil du Dragon
Frank devient l'agence de contenu des marques Au Pain Doré et Brioche Dorée
Groupe Marcelle choisit Jungle Média