Personnalité de la semaine: Émilie Russo (La Presse)

le 27 septembre 2021


emilieCrédit photo : Marc-Antoine Zouéki
Émilie Russo, Directrice, développement philanthropique, La Presse

  • Expression utilisée fréquemment : À l’impossible, nul n’est tenu ! Je suis assez persévérante et cette expression est ma façon de mettre les choses en perspective, d’observer ce qui est hors de mon contrôle et de l’accepter.
  • Séries favorites : Je suis une grande amatrice de séries en général donc je me fais violence pour n’en nommer que quelques-unes : C’est comme ça que je t’aime (et les séries de François Létourneau en général), Flight of the Conchords et The Wire.
  • Occupation préférée : faire du vélo de route avec des amis, c’est l’aventure, encore mieux si c’est en voyage dans un pays où la table est bonne.
  • Fun fact : j’ai un petit côté distrait avec les choses matérielles qui est assez distrayant pour mes collègues et celui qui partage ma vie. Exemple : je peux oublier mes clés dans le frigo ou un billet d’avion dans une salle de bain. Mais, je ne manque pas d’autodérision !

Lorsque j’ai étudié en journalisme, jamais je n’aurais pu imaginer qu’un jour un grand média comme La Presse, la plus grande salle de rédaction francophone d’Amérique du Nord, opterait pour un modèle à but non lucratif. Aujourd’hui, mes deux profils, en journalisme et dans les organisations de bienfaisance, viennent se conjuguer d’une façon inattendue dans un nouveau rôle à La Presse, en tant que directrice du développement philanthropique.

Ce poste nouvellement créé m’appelle à jouer un rôle de premier plan dans la croissance du programme de contribution volontaire des lecteurs de La Presse, mais également des grands donateurs. J’aurai ainsi à poursuivre le déploiement du plan de reconnaissance pour les donateurs, pour les fidéliser et les engager davantage, et faire progresser la culture philanthropique de ce média numérique crédible et reconnu.

Sa mission d’offrir une information de qualité gratuitement pour tous m’interpelle grandement. Je trouve important, dans un monde où l’information est omniprésente, de pouvoir faire confiance à des sources d’information équilibrées pour guider nos choix et nos réflexions. Ici, j’ai une pensée particulière pour les plus jeunes, qui sont bombardés d’information à un âge où le sens critique et la capacité d’analyse sont en développement.

Un média comme La Presse, gratuit de surcroît, peut offrir à tous une information diversifiée et basée sur les faits, afin qu’ils se forment des opinions éclairées. Ainsi, tout argent recueilli auprès de donateurs servira à soutenir directement cet objectif.

Je suis donc emballée à l’idée d’y contribuer et je trouve que La Presse mérite qu’on la soutienne pour assurer sa pérennité, alimenter des débats sains et contribuer à une société ouverte!


Personnalité de la semaine: Élizabeth Henry (Adviso)

À lire maintenant

Michèle Savard: «L’industrie de la publicité est unie pour supporter les médias d’ici»
Quatre campagnes québécoises récompensées au concours Communications Arts
Rosalie Lavoie devient conseillère chez Citoyen
Un nouveau design contemporain pour les 25 ans de Sortilège
Mangez de la joie sur le nouveau Bazar Vachon 
Comptez sur les CPA
COMMB réussit à mesurer les impressions audio
Magda Wilk de Colagene illustre les étiquettes d’un nouveau rhum
Vivala promeut la déconnexion numérique avec le Label VIVALA ™
Des sujets inspirants et des connexions au Congrès ÉAQ 2021
Une vague de changements chez Zú
Une rentrée colorée pour le Prosecco DOC signée Clark Influence