Ne sous-estimez pas les nano-influenceurs

le 22 septembre 2021


Les nano-influenceurs commencent à jouer un rôle important dans l'espace des créateurs. Alors que le premier réflexe d'une marque peut être de s'associer à un influenceur avec un large public, les experts en marketing affirment que les nano-influenceurs ont certains des abonnés les plus engagés et peuvent aider les marques à cibler. Ils constituent aussi un excellent terrain d'essai pour que les marques expérimentent le marketing d'influence.

L'authenticité et la communauté des nano-influenceurs avec leurs abonnés pourraient faire en sorte que les publications sur les produits ressemblent davantage à des conseils d'un ami.

Il n'y a pas de norme de l'industrie concernant le nombre d'abonnés qu'un créateur doit avoir pour être considéré comme un nano-influenceur. Malgré un nombre d'abonnés plus faible, les micro-influenceurs et les nano-influenceurs peuvent attirer certains des publics les plus engagés.

Selon un rapport de janvier 2021 de Bazaarvoice, 13% des adultes américains interrogés ont déclaré que les publications des marques qu'ils suivaient étaient les plus influentes pour les amener à faire un achat. Les vidéos dites «haul», qui montrent généralement des personnes essayant de nouvelles garde-robes, ont eu plus d'impact de la part d'influenceurs et de micro-influenceurs comptant entre 1 000 et 100 000 abonnés que celles publiées par des influenceurs célèbres (5 % contre seulement 2 % pour les célébrités).

Un autre avantage de travailler avec des nano- ou micro-influenceurs est qu'ils sont normalement beaucoup moins chers que de travailler avec de plus grands influenceurs. Mais faire confiance à ces créateurs peut avoir un bon retour, notamment en raison de leurs abonnés très soudés.

Source: Ad Age

influenceurs


Les NFT dans le portefeuille numérique de Facebook

À lire maintenant

Célébrer le sport Au-delà des limites avec Parasports Québec et LaBase
Michèle Savard: «L’industrie de la publicité est unie pour supporter les médias d’ici»
Quatre campagnes québécoises récompensées au concours Communications Arts
Rosalie Lavoie devient conseillère chez Citoyen
Un nouveau design contemporain pour les 25 ans de Sortilège
Mangez de la joie sur le nouveau Bazar Vachon 
Comptez sur les CPA
COMMB réussit à mesurer les impressions audio
Magda Wilk de Colagene illustre les étiquettes d’un nouveau rhum
Vivala promeut la déconnexion numérique avec le Label VIVALA ™
Des sujets inspirants et des connexions au Congrès ÉAQ 2021
Une vague de changements chez Zú