Facebook et YouTube en tête des sources de consommation d’actualités

le 21 septembre 2021


La consommation d’informations sur les réseaux sociaux est devenue la norme au cours des dernières années, malgré des accusations selon lesquelles les médias sociaux provoquent une division et une angoisse par le partage et l’engagement et ouvrent la voie vers la désinformation et les fausses nouvelles.

Pew Research vient de publier la dernière version de son rapport «News Consumption Across Social Media (Consommation d’actualités sur les médias sociaux)», qui met en évidence la façon dont les Américains accèdent au contenu de l’actualité et le rôle que chaque plateforme sociale joue à cet égard.

Selon Pew, il y aurait eu une baisse du nombre de personnes s’appuyant régulièrement sur les plateformes de médias sociaux pour le contenu d’actualités en 2021.

image 1

Les résultats montrent que la consommation d’informations est toujours importante sur les médias sociaux, et que la consommation des médias sociaux a toujours une influence à cet égard. Il faut toutefois noter la baisse.

image 2

En termes de consommation d’actualités spécifiques à la plateforme, Facebook et YouTube restent en tête, bien que les deux soient également en légère baisse par rapport à l’année dernière.

Notons tout de même une augmentation de 100 % de la consommation de contenu d’actualités sur TikTok. Elle pourrait devenir la plateforme pour atteindre un public plus jeune. Pew note également que Twitter, en particulier, est particulièrement influent en tant que source d’information parmi ceux qui l’utilisent.

image 3

Alors que Twitter est utilisé par beaucoup moins de personnes dans l’ensemble, par rapport à Facebook ou Instagram, les personnes qui l’utilisent sont, en général, plus à l’écoute du cycle de l’actualité et des derniers changements, ce qui signifie que les points de conversation qui commencent sur Twitter ont tendance à se propager à d’autres plateformes et applications.

En d’autres termes, l’influence de Twitter est plus grande qu’il n’y paraît en raison des personnes qu'on peut atteindre via les tweets, avec des journalistes, des commentateurs, des influenceurs et cherchant plus activement à rester au courant des dernières nouvelles, puis à les redistribuer via leurs propres plateformes dans autres applications.

Ainsi, bien que notre portée puisse être plus petite sur Twitter, les personnes qu'on atteint pourraient être essentielles pour maximiser notre message et dans le marketing des médias sociaux en général, en particulier en ce qui concerne les tendances de l’actualité.

Source: Social Media Today

Cliquez ici pour lire le rapport au complet.


Facebook offrira des redevances à certains médias canadiens dont Le Devoir et Narcity

À lire maintenant

Quatre campagnes québécoises récompensées au concours Communications Arts
Rosalie Lavoie devient conseillère chez Citoyen
Un nouveau design contemporain pour les 25 ans de Sortilège
Mangez de la joie sur le nouveau Bazar Vachon 
Comptez sur les CPA
COMMB réussit à mesurer les impressions audio
Magda Wilk de Colagene illustre les étiquettes d’un nouveau rhum
Vivala promeut la déconnexion numérique avec le Label VIVALA ™
Des sujets inspirants et des connexions au Congrès ÉAQ 2021
Une vague de changements chez Zú
Une rentrée colorée pour le Prosecco DOC signée Clark Influence
L’IRCM fait confiance à Riposte pour sa stratégie marketing