83% des Québécois lisent des magazines

le 16 septembre 2021


Selon les données de Vividata du printemps dernier, les magazines québécois ont connu une meilleure année 2020 que la moyenne des entreprises canadiennes, ce qui réjouit les membres de l’Association québécoise des éditeurs de magazines (AQEM) dont près de 95% proposent désormais des versions numériques à leur lectorat.

«Depuis 2014, nous connaissions une baisse annuelle de 6 % à 7 % de nos revenus, mais au cours de la dernière année, avec la popularité croissante de nos éditions numériques, un adulte sur quatre a augmenté sa consommation de magazines», dit Sophie Banford, directrice générale chez KO Média et KO Éditions et porte-parole de l’AQEM. «De toute évidence, avec le confinement, le télétravail et la multiplication des fausses nouvelles dans les médias sociaux, de nombreux Québécois ont changé certaines de leurs habitudes et découvert - ou redécouvert - le plaisir de lire des magazines d’ici, parce qu’ils sont plus crédibles et plus proches de leurs intérêts.»

Selon les récents résultats de Vividata, 83 % des Québécois lisent des magazines, toutes plateformes confondues, au cours d’une semaine moyenne, et 52 % d'entre eux ne lisent que les versions imprimées. Or, les thèmes de magazines les plus prisés sont la cuisine, le tourisme, la nature, la décoration et la rénovation.

«Ce sont toutes des activités de proximité que les Québécois ont appréciées en 2020 parce qu’ils ne pouvaient pas s'éloigner de la maison ni quitter la province», ajoute Caty Bérubé, présidente de l'AQEM, chef d'entreprise, Éditions Pratico-Pratiques. «Cela confirme que les lecteurs apprécient la qualité de nos magazines et qu’ils aiment prendre le temps de lire tranquillement des articles sur des sujets approfondis, sans se sentir bousculés - et c’est une excellente nouvelle pour nos annonceurs.»

Pour cultiver cet engouement et freiner le déclin associé à la forte concurrence des médias électroniques, l’AQEM a confié à l’agence Havas la planification stratégique d’une campagne publicitaire visant le repositionnement de l’offre média de l’AQEM. Celle-ci cible non seulement les lecteurs de 30 à 45 ans, mais aussi les influenceurs et les annonceurs.

Alignée sur les médias web appartenant aux membres de l’Association, la campagne veut déjouer la concurrence numérique par le biais de placement payant de messages sur Facebook, Instagram et LinkedIn, en soulignant le plaisir de se déconnecter d’Internet pour lire, sans distraction ni interruption, des magazines québécois dont le contenu est reconnu pour sa crédibilité et sa grande qualité.

aqem

Crédits:
Client: Nicolas Lapierre - Association québécoise des éditeurs de magazines
Agence: Havas Montréal
Vice-Président & Direction de création: Carle Coppens
Conception-rédaction: Vanessa Herbec
Direction artistique: Preto Murara
Stratégie: Laetitia Prido
Direction de compte: Charlotte Lafrance
Production d’agence: Hélène Labrèche
Photographie: Simon Duhamel - Consulat
Retouche: Laurent Trudel

Assistance photo: Tom Berthelot, Océane Corbeil
Direction artistique: Naomie Tremblay
Assistance direction artistique: Maryline Gauthier

Styliste: Marianne Blais
Maquillage: Sophie Parrot
Production: Carolan Grégoire
Coordination de production: Samuel Petitclerc

Post-production (3D et retouche): Visual Box


Havas célèbre la belle nation québécoise

À lire maintenant

Célèbrer le sport Au-delà des limites avec Parasports Québec et LaBase
Michèle Savard: «L’industrie de la publicité est unie pour supporter les médias d’ici»
Quatre campagnes québécoises récompensées au concours Communications Arts
Rosalie Lavoie devient conseillère chez Citoyen
Un nouveau design contemporain pour les 25 ans de Sortilège
Mangez de la joie sur le nouveau Bazar Vachon 
Comptez sur les CPA
COMMB réussit à mesurer les impressions audio
Magda Wilk de Colagene illustre les étiquettes d’un nouveau rhum
Vivala promeut la déconnexion numérique avec le Label VIVALA ™
Des sujets inspirants et des connexions au Congrès ÉAQ 2021
Une vague de changements chez Zú