La patate épate encore

le 14 septembre 2021


Pour une 13e année consécutive, l’Épatante patate fait confiance à Archipel synergie créative pour sa campagne annuelle qui aspire cette fois-ci à moderniser la patate dans le but de rejoindre une cible plus jeune et plus urbaine.

En conservant sa signature de marque «C’est plate pas de patate» encore et toujours énoncée par la vraiment pas plate voix de Katherine Levac, l’Épatante patate s'adresse de multiples façons aux jeunes adultes de la métropole.

Dans un premier temps, l’Épatante patate a donné comme mission à Archipel de déconstruire des mythes. «Les gens pensent que les patates, ce n’est pas protéiné, ce n’est pas pratique, et ça ne peut pas être fancy. Toutes ces choses sont discutables», énonce Denis Bissonnette, directeur général de l’Association des emballeurs de pomme de terre du Québec. Ces trois fausses croyances sont abordées avec humour dans des vidéos de 15 secondes, auxquelles on répond que de penser ça, c’est être dans le champ.


Ensuite, de judicieux partenariats média ont été pensés afin de positionner la patate dans un contexte urbain. Le magazine imprimé et le site web de Ricardo ont été utilisés pour présenter un Bar à patates où différentes recettes de type tapas y sont proposées. Pages publicitaires et bannières web aux couleurs de la campagne sont aussi intégrées sur les mêmes plateformes pour une synergie entre les initiatives.

proteines
magazine
Cantiniers

Des partenariats avec le Dindon et le Veau du Québec ont aussi été réalisés dans un esprit de commandite publicitaire pour Occupation Double, émission plus que prisée par la cible. En vidéo, on présente de manière ludique la patate et le veau ou la patate et le dindon comme étant des duos de candidats propices aux rapprochements. Des bandeaux à l'effigie de l’Épatante patate rouleront également à des moments opportuns de l’émission.


Finalement, une campagne d’influenceurs se tiendra parallèlement sur les réseaux sociaux où des influenceurs du milieu urbain intègreront la patate à leur quotidien alors que des créateurs de contenu culinaire se réapproprieront des recettes favorites. Parmi ceux-ci, les talents Chloée Deblois, Raphaëlle Roy, et Folks and Forks seront mis de l’avant.

Une campagne annuelle prometteuse qui inspire, démocratise et modernise le légume racine de 260 ans.

Crédits:
Clients: Association des emballeurs de pommes de terre du Québec (AEPTQ) et les Producteurs de pommes de terre du Québec (PPTQ)
Stratégie: Pascal Nadeau, Camille Chrétien
Service-conseil: Camille Chrétien, Maude Fournier-Ross
Création: Michel Barrière, Magali Jolin
Média: Challenge média
Maison de production: Consulat
Son: Cult Nation
Influenceurs: La Grosse Business


Accès pharma chez Walmart, ça change tout

À lire maintenant

Peintures MF continue son aventure chez Illumi en tant que présentateur officiel
Le service de chasse de tête Grenier recrutement roule à plein régime
Cyril Pfeffer et Meghann Dutilloy rejoignent Hula Hoop Montréal
Libéo fait l’acquisition partielle de Rum&Code
Camden accueille neuf nouveaux talents
La radio traditionnelle est-elle en voie de disparition?
Ne sous-estimez pas les nano-influenceurs
Character Pérez se joint à l'agence Anna Goodson
Sylvie Charette nommée Vice-présidente Marketing et Stratégie chez Tourisme Montréal
Le Théâtre ESPACE GO modernise son identité visuelle
Cook it devient un partenaire officiel de la 15e édition d’Occupation Double
Desjardins soutient l’autonomie financière des jeunes