Geneviève Morin

Tête de série: Florence Brouillard à la direction de l’entreprise familiale

par Geneviève Morin, le 23 août 2021


Les choses bougent chez BROUILLARD. En effet, l’agence de communication spécialisée en relations de presse, relations publiques, organisation d’événement, gestion de crise et rayonnement grâce au marketing d’influence, fondée par l’ex-journaliste et animateur Jean Brouillard en 1988, officialise un grand changement dans l’organigramme de l’entreprise : désormais, la direction générale est assurée par Florence Brouillard, fille unique de Jean. Également associée de la firme depuis peu, Florence cumule une dizaine d’années d’expérience au sein de l’agence familiale et prend fièrement le flambeau d’une entreprise maintenant devenue experte dans les relations de presse (et bien d’autres avenues !) Pour l’occasion, Le Grenier s’est entretenu avec elle et son père, Jean Brouillard.

Brouillard 1

Crédit photo : Donald Robitaille

BROUILLARD, au départ, était une agence de relations de presse. Aujourd’hui, c’est beaucoup plus que ça. Peux-tu nous parler de cette évolution de l’entreprise et surtout des nouvelles avenues et orientations de BROUILLARD?

Florence : Mon père a fondé sa boîte en 1988. Depuis, il a fait un travail monstre et ça, il l’a fait en s’entourant de quelques conseillères en communication… pendant 20 ans ! 35 ans plus tard, l’agence est en pleine santé et rayonne dans le marché actuel. Quand on regarde aujourd’hui tous les projets qu’on fait et tous nos services, on peut dire qu’au final on s’est surspécialisé dans les domaines du rayonnement basé sur l’humain. BROUILLARD évolue au même rythme que la société et les services s’adaptent aux besoins en communication des clients. Depuis peu, l’équipe s’est d’ailleurs dotée de trois nouveaux membres afin d’offrir plus de ressources à la clientèle en relations de presse et en marketing d’influence.

Il y a aussi l’officialisation de ton nouveau poste?

Florence : Évidemment. « Nouveau », oui, mais ça s’inscrit dans un mouvement naturel que Jean et moi trouvons très évolutif. J’ai longtemps eu le poste de conseillère en communication tout en m’occupant de différents mandats qui relevaient de la direction des opérations. En 10 ans, j’ai aussi pas mal tout fait au sein de l’agence : de la gestion de projet à la prise de certaines décisions. Je pense que mon leadership s’est affiné et développé naturellement avec le temps, ce qui fait qu’aujourd’hui Jean et moi pensons que le moment est bon pour officialiser cette transition au sein de l’agence.

Parle-nous un peu plus de ton parcours. Comment es-tu arrivée à travailler pour BROUILLARD?

Florence : Comme j’ai toujours baigné dans l’univers des communications (les bureaux de BROUILLARD ont longtemps été dans la maison familiale), la vie a drôlement fait les choses puisque mon arrivée officielle dans l’entreprise est due à un (malheureux, mais heureux) concours de circonstances. C’est drôle, parce que j’ai toujours eu un intérêt marqué pour les arts… l’histoire de l’art, la littérature et la publicité. Mon parcours en communication s’est terminé à Paris et c’est à la toute dernière semaine de mon BAC que Jean a été hospitalisé d’urgence. Ce faisant, BROUILLARD avait besoin d’une personne pour relayer à diverses tâches. Ce qui était un « en attendant » est vite devenu un poste permanent. J’ai pris goût à ce métier et j’ai fait le saut d’un poste à l’autre : d’agente, je suis devenue conseillère, puis coordonnatrice pour aboutir au poste de directrice et associée.

Une question pour Jean : parlez-nous de ce relais père-fille. Je pense que Florence est très humble, mais dites-nous pourquoi elle est la meilleure pour occuper le poste de direction ?

Jean : Florence démontre quotidiennement tout le talent et les compétences qu’elle possède en communication. En plus d’avoir des qualités évidentes en leadership, beaucoup d’écoute, elle sait être éloquente et convaincante, mais elle est dotée aussi d’un sens inné de l’initiative, d’une grande curiosité, elle a une aptitude à comprendre aisément les enjeux du métier et des différents mandats qui sont confiés à l’agence tout en étant ma principale alliée lors de l’analyse des budgets des différentes opérations.

En plus, on le sait tous, elle a un sens de l’humour fin (et ce n’est pas parce qu’elle est ma fille !), mais elle possède vraiment ce que je me plais à dire de seulement certaines personnes dans le milieu une véritable « tête de communication » ! Elle a le sens essentiel du contact humain qu’on doit posséder en relations publiques, elle est exigeante envers les autres, c’est vrai... mais elle l’est extrêmement pour elle-même (et j’adore cela !) ! C’est une immense qualité !

Avec l’officialisation de ton poste, Florence, comment envisages-tu l’avenir de BROUILLARD?

Florence : Bien qu’on soit vraiment dans une période florissante pour l’entreprise et qu’on profite d’un positionnement intéressant dans le marché actuel, nos ambitions sont flexibles et réalistes. On aime beaucoup le fait d’être une petite équipe puisque cela nous permet d’être extrêmement réactifs, malléable et collaboratif. Ce sont des qualités qui nous tiennent à cœur et qui nous différencient des autres agences : notre format d’entreprise plus intime nous permet de nous surspécialiser dans quelques créneaux et d’embarquer dans les nouvelles tendances de manière plus spontanée tout en nous permettant d’approcher plusieurs domaines d’activités (des arts et spectacles aux domaines culturels variés, de la science à la mode, de l’immobilier à la technologie au tourisme, à la restauration… et plus encore !) Nous nous concentrons beaucoup sur notre clientèle fidèle, sur les challenges qu’ils nous apportent et sur la performance de nos services. C’est sûr qu’un des objectifs, d’ailleurs relevés suite à la pandémie, c’est d’assurer la meilleure cohésion possible entre le travail et la vie personnelle de nos employés.es et collaborateurs.rices. Plus notre équipe est heureuse dans la vie, plus ça se reflète au travail ! C’est aussi dans cette même optique qu’on commence à chercher (tranquillement !) de nouveaux locaux plus spacieux, situés dans un quartier de Québec dynamique et inspirant.

En terminant, peux-tu nous parler de votre expertise et de votre clientèle?

Florence : BROUILLARD a réalisé, depuis sa création, au-delà de 10 000 mandats auprès d’une clientèle fidèle, que ce soit des PME ou de grandes entreprises tout autant que des individus, artistes, gens d’affaires, etc. Actuellement, par exemple, nous collaborons de très près avec le Fairmont Le Château Frontenac, le Quartier Petit Champlain, le Grand Marché de Québec, le Festibière, le Festif! de Baie Saint-Paul, le Groupe Huot, UEAT, les Éditions de l’Homme, Moisson Québec, Chez Marcus, Womance, Québec BD, TANDEM, l’Association des gens d’affaires du Vieux-Port de Québec et plusieurs autres. Bien que nos bureaux soient situés à Québec, nos clients viennent d’un peu partout dans la province.

***

« Chez BROUILLARD, on maîtrise l’art du service », nous rappelle Jean Brouillard, évoquant ainsi le clin d’œil derrière l’esthétique de cet article. « C’est à la fois un clin d’œil à tout ce qui traite du service, des têtes de série, mais aussi au tennis, qui est une passion que nous avons en commun ma fille et moi et qui nous rejoint, tout comme BROUILLARD le fait. »

Pour découvrir l’agence, cliquez ici.
Pour découvrir l’actualité de BROUILLARD, c’est par ici : Facebook, Instagram et LinkedIn.

Brouillard 2

Crédit photo : Donald Robitaille


Jean-Michel Morin fait son entrée chez BROUILLARD

À lire maintenant

Est-ce qu’on a votre attention?
La Monnaie royale canadienne s’inspire du passé pour graver l’avenir avec McCann
Bijouteries Lavigueur confie sa stratégie marketing à Agence Mobux
L’agence Oasis récompensée aux Grands Prix du Design
La Presse accueille Geneviève Roy au poste de directrice principale, Ventes
Quatre nouveaux membres élus sur le C.A. de la SO/COM
Personnalité de la semaine: Élizabeth Henry (Adviso)
L'ODNQ se refait une beauté
Plusieurs raisons de faire confiance à Uber
Code QR: le héros du sans contact 
Joyoung choisit Studio Kay
L'AQDMD fait peau neuve avec Wink Stratégies