La Presse s'associe avec Optable

le 17 août 2021


La Presse devient partenaire avec l’entreprise québécoise Optable dans le but d’offrir à ses annonceurs des solutions publicitaires locales capables de cibler directement ses lecteurs tout en respectant la confidentialité de leurs informations personnelles.

L’objectif d’Optable est de réinventer la façon dont les organisations et les annonceurs échangent les données sensibles du public. La PME québécoise offre une technologie qui crypte les informations que détiennent, d’un côté, les entreprises à propos de leurs clients actuels ou potentiels, et celles que possèdent, de l’autre, les plateformes numériques au sujet de leurs utilisateurs. Elle compare et croise ensuite ces données codées et anonymes, afin de générer des audiences non identifiées et ciblées que l’on peut solliciter sans compromettre la vie privée des internautes.

Alors que les lois en matière de protection de la vie privée se resserrent, les géants du numérique ont déjà interdit ou interdiront sous peu l’usage des témoins tiers dans leurs outils. Ces traceurs («cookies») suivent de près les actions des internautes sur le web et permettent de leur proposer des publicités correspondant à leurs intérêts.

«Jumelé à la richesse de la base de données de La Presse, le produit d’Optable nous permettra non seulement de demeurer à l’avant-garde sur le plan du marketing digital ciblé et de la connaissance du consommateur, mais aussi sur le plan de la sécurité des données de nos lecteurs», soutient Geoffrey Bernard, vice-président Croissance, connaissance consommateur et science des données à La Presse.

«La transparence et le respect de la vie privée sont au cœur de la réponse aux enjeux de gestion des données et des identités. La Presse a fait preuve d’une volonté ferme de trouver des façons d’administrer ses données en respectant ces grands principes», souligne le cofondateur et PDG d’Optable Yves Poiré.

Une gestion respectueuse des données
L’an dernier, La Presse a lancé l’authentification unique sur l’ensemble de ses plateformes, incitant ses lecteurs à se créer gratuitement un compte pour poursuivre la consultation de ses contenus journalistiques. À ce jour, 70 % des contenus consultés sur les plateformes de La Presse le sont par des utilisateurs authentifiés.

«L’authentification est absolument nécessaire à notre transformation numérique. Elle nous permet notamment de produire des segments riches à la lumière des profils de nos lecteurs, et ainsi de proposer une offre concurrentielle à nos annonceurs», explique Geoffrey Bernard. «Grâce à l’authentification, nous sommes à même de suggérer à nos lecteurs des publicités personnalisées, en lien avec leurs champs d’intérêt, sans ne jamais partager des informations sensibles avec les annonceurs. Nous pouvons également mieux comprendre notre public et ainsi améliorer notre offre de contenu», conclut-il.

optable


La Presse accueille Geneviève Roy au poste de directrice principale, Ventes

À lire maintenant

Est-ce qu’on a votre attention?
La nouvelle firme de lobbyisme Sherpa accompagne les organisations
La Monnaie royale canadienne s’inspire du passé pour graver l’avenir avec McCann
Bijouteries Lavigueur confie sa stratégie marketing à Agence Mobux
L’agence Oasis récompensée aux Grands Prix du Design
La Presse accueille Geneviève Roy au poste de directrice principale, Ventes
Quatre nouveaux membres élus sur le C.A. de la SO/COM
Personnalité de la semaine: Élizabeth Henry (Adviso)
L'ODNQ se refait une beauté
Plusieurs raisons de faire confiance à Uber
Code QR: le héros du sans contact 
Joyoung choisit Studio Kay